Accès Humanitaire

Un présumé militaire des  Forces Armées de République Démocratique du Congo FARDC, en état d’ébriété vient de tirer sur les civils dans la cité de Sange et en a tué une dizaine parmi eux. 

Des sources sur place indiquent que ce militaire ivre tirait sur tout celui qu’il trouvait sur la son chemin et d’autres victimes seraient même dans leurs maisons.

C’était aux environs de 20 heures 20 minutes au quartier Rutanga que la première balle a été entendue. Des personnes en débande couraient dans tous les sens alors que le criminel t’irait des balles en désordre.

«C’est à Sange, un militaire des FARDC dans un état de l’ivresse a tué onze personnes dont neuf au quartier Rutanga et deux autres au quartier Kinanira. Il tirait sur tout celui qu’il trouvait en cours de chemin et d’autres dans leurs maisons» nous dit Gilbert Kwangaba, le Directeur de la Radio Rurale de Sange.

Les mêmes sources affirment que cinq autres personnes sont grièvement blessées et poursuivent des soins appropriés à l’hôpital général de Sange.

Elles indiquent par ailleurs que le calme est revenu après cet incident. La police est visible sur le lieu.

Disons que l’auteur de ce dégât s’est volatilisé dans la nature et reste jusqu’à présent introuvable. 

Jean-Luc M.

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.