Accès Humanitaire

Deux personnes ont été enlevées par des hommes en armes non autrement identifiés la journée de ce mardi 16 juin 2020 dans le groupement de Lemera en territoire d’Uvira.

C’est ce qu’a fait savoir ce mardi 16 juin 2020 l’association de la paix aux vulnérables orphelins et veuves (APEVOV) dont le siège est localisé dans la plaine de la Ruzizi.

Parmi ces victimes l’APEVOV cite Mwara Musumari, habitant de lemera qui serait surpris par ces hors la loi alors qu’il exerçait ses activités champêtres à Nawera dans la localité de Muhungubwe.

 » le nommé Mwara Musumari âgé de plus de 50 ans, habitant de Lemera centre, avenue Matyazo, qui était au champ à Nawera dans localité de Muhungubwe, à la grande surprise, a été emporté par des personnes armées non autrement identifiées » signale l’APEVOV.

Cette organisation de défense de droit de l’homme cite aussi le cas enregistré à Nyamutiri où Rutora Kameru, enseignant de son état était porté disparu par des personnes jusque là inconnues, alors qu’il se dirigeait à Maheta pour se procurer des bois qu’il allait utiliser pour la fabrication des braises.

Les membres de sa famille n’ont pas pu le retrouver depuis 6 heures du matin, heure qu’il a quitté la maison.

APEVOV estime que celui-ci serait aussi enlevé vu que cette entité serait toujours sous contrôle des groupes armés.

Notons qu’il y a quelques jours l’organisation contre le mal et pour l’encadrement de la jeunesse ACMEJ, s’est dit inquiète de dégradation de la situation sécuritaire dans les moyens plateaux de Lemera.

ACMEJ a fait savoir qu’il était désormais difficile d’arriver à Lemera par peur d’être enlevés en cours de route.

Jean-Luc M.

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.