Accès Humanitaire

Le candidat Président de la République Moïse Katumbi a foulé ce lundi 27 novembre le sol du nord de la province du Sud-Kivu dans le cadre de sa campagne électorale. Le N°3 à la présidentielle de décembre prochain a commencé par le territoire insulaire d’Idjwi où il a tenu un meeting populaire dans la chefferie Ntambuka.

Accueilli par une foule incommensurable, composée essentiellement des personnes venues des trois groupements que compose la chefferie Ntambuka, Moise Katumbi n’a pas caché sa joie au sortir de son speed boat  en voyant cette marée humaine venue l’attendre  malgré la pluie qui s’est abattue  tôt ce matin sur cette partie de la Province.

Dans son speech, le candidat Président Moïse Katumbi a promis de construire un stade au standard International à Idjwi et un hôtel 5 étoiles en vue de booster le tourisme dans ce coin paradisiaque de la RDC.

Il a ensuite passé en revue les difficultés énormes que connait Idjwi notamment le manque d’Electricité, d’eau, une pauvreté criante, le chômage, le manque d’infrastructures routières adéquates, la paupérisation des agents de l’Etat mais aussi la difficulté pour faire scolariser les enfants.

Lire aussi: Campagne électorale en RDC: au Sud-Kivu, Moïse Katumbi se présente comme un « don de Dieu » pour développer le pays

Pour mettre fin à tous ces maux, le président national du parti politique « Ensemble pour la République » a promis l’électrification de l’île d’Idjwi et la création des emplois et la paie des salaires dignes aux agents et fonctionnaires de l’Etat, mais aussi des bonnes routes reliant Idjwi-Sud au Nord.

Avant de  poursuivre son périple sur Bukavu, Moise Katumbi  a rassuré la population d’Idjwi de compter sur son charisme car lui « n’a jamais promis sans réaliser ».

Comme partout où il passe depuis le début de sa campagne, Moïse Katumbi a appelé la population insulaire d’Idjwi à voter massivement non seulement pour lui comme Président de la République, mais également pour les candidats députés de sa famille politique notamment Olivier Rusumba et Kengana Ntibanyura, respectivement au niveau provincial et national en vue de doter la RDC des élus consciencieux pour l’émergence du Congo.

Bertin Bulonza
Partager.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.