Accès Humanitaire

Le député provincial Homer Bulakali invite les habitants de la province du Sud-Kivu à être nombreux à Kaniola du 14 et 15 mars 2020 pour commémorer ensemble les massacres perpétrés sur les territoires de Kabare et Walungu, et aussi exiger à la communauté nationale qu’internationale l’installation d’un Tribunal International pour le Congo  qui aura pour mission de rendre justice aux victimes de ces tueries. 

L’élu de Bukavu a lancé cet appel ce mardi 3 mars 2020 à l’issue d’un point de presse.

Homer Bulakali estime que les congolais et surtout  les habitants de la province du Sud-Kivu ont l’obligation de se rappeler toujours de ces tueries qui ont endeuillé un grand nombre des familles Shi.  

«Nous voulons commémorer les massacres de Bushi, donc le territoire de Kabare et de Walungu en date du 14 et 15 mars. Nous ne devons pas oublier notre histoire, pour que nous ne puissions pas être amenés à la revivre demain. Les massacres qui ont été perpétrés sur le sol congolais sont sans précédent. » Indique-t-il. 

Il regrette de constater que malgré les différentes enquêtes menées et des rapports publiés par des organisations Internationales et nationales, la justice n’a jamais été rendue aux victimes.

Bulakali insiste qu’il est temps de créer un Tribunal International sur le Congo qui aura pour mission de siéger sur ces tueries et autres violations de droits de l’homme qui ont caractérisé les rébellions qui se sont succédées dans la région.

«Partout ailleurs, quand il y a eu des tueries, moins même que ce qu’il y a  au Congo, il y a toujours Justice. Mais depuis beaucoup d’années la justice n’a jamais eu lieu au Congo. Maintenant nous comme Homer Bulakali nous voulons exiger qu’on puisse nous donner un Tribunal Pénal International sur le Congo où tous ces crimes seront jugés », exige-t-il. 

Ainsi, il invite les congolais à se joindre ce 14 et 15 mars aux victimes de massacres de Bushi pas seulement pour pleurer  les morts enregistrées dans ces deux territoires mais aussi exiger la justice pour les victimes. Il précise que pendant ces deux jours, des activités commémoratives seront organisées à Kaniola (Walungu) afin de se rappeler des personnes qui avaient perdu des vies dans ces deux territoires.   

Irenge Bagenda Ibag

Partager.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.