Accès Humanitaire

    Seules 3 femmes sont élues à la députation provinciale sur les 44 députés que compte l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu. Il s’agit de la mystérieuse Kinja Mwendanga Béatrice, la seule femme sur le 7 députés provinciaux élus dans la circonscription électorale de Bukavu, Nanvano Nyakarhema Béatrice dans le territoire de Walungu, et Sifa Nzila Thérèse dans la circonscription électorale de Kabare.

    Kinja Mwendanga Béatrice est la seule femme de Bukavu, élue députée depuis le premier cycle électoral.

    Lire ausi : Sud-Kivu : Kinja Mwendanga, l’éternelle députée provinciale !

    Cette habituée de l’Assemblée provinciale a été élue en 2026 sous le label du MSR de François Rubota, un mandat qui sera prolongé jusqu’en 2011. En 2018 Kinja sera élue dans le parti politique de Bahati Lukwebo AFDC-A et en 2024, elle se taille une place de choix dans le parti politique UDPS Tshisekedi.

    Les deux autres nouvelles figures politiques qui font leur entrée triomphale dans le parlement du Sud-Kivu viennent de l’AA- UNC de Vital Kamerhe (Nanvano Nyakarhema Béatrice) et de l’AN du Norbert Basengezi Katintima (Sifa Nzila Thérèse).

    Dans une province où les organisations féminines ont révolutionné le combat des femmes sur la question de la participation des femmes dans la gestion de la chose publique, les femmes sont représentées à hauteur d’à peu près 7% au sein du parlement Sud-Kivucien.

    La faute est aux partis politiques comme l’avait souligné Maitre Nene Bintu Vice-Présidente du Bureau de Coordination de la Société Civile, lorsqu’une seule femme était encore élue députée nationale au Sud-Kivu.

    Plusieurs personnes pensent que les femmes devraient changer de stratégie pour convaincre les électeurs.

    « Les organisations féminines devraient désormais consacrer les efforts sur les électeurs que sur les candidats et voir comment financer les femmes candidates parce que finalement à Bukavu  et au Sud-Kivu, on ne vote que pour ceux qui ont de l’argent », explique une passagère dans un taxi sur le boulevard patrice Emery Lumumba.

    Il faut signaler qu’au cours des émissions qu’organisait le groupe de presse La Prunelle RDC durant la campagne électorale, toutes les candidates évoquent la question de manque des moyens financiers pour mener leur campagne électorale.

    La question des us et coutumes rétrogrades était aussi évoquée, durant ces émissions.

    La question qui reste pendante est de savoir pourquoi les femmes ne sont pas élues alors qu’il y a beaucoup plus d’électrices que d’électeurs?    

    Aussi, plusieurs questions se posent par rapport à la réélection de la seule et mystérieuse femme dans ville de Bukavu.

    Est-elle la meilleure? Est- elle la seule à avoir des bonnes stratégies ou est-elle financièrement forte?

    Personne ne sait comprendre le mystère qui entoure Kinja Mwendanga Béatrice pour sa réélection à 3 reprises dans ville qui ne semble pas porter les femmes.

    Il faut signaler qu’actuellement Kinja Mwendanga Beatrice est ministre provinciale de la Santé au Sud-Kivu.

    Claudine Kitumaini

    Partager.

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.