Accès Humanitaire

Plusieurs sacs de poissons, qui seraient d’origine malawite, et des sacs de jus prohibés, importés frauduleusement de l’Ouganda voisin par quelques commerçants, ont été incinérés ce mardi 10 mars à Kasindi, en province du Nord-Kivu.

C’était au parking public du Poste frontalier de Kasindi, en présence du fonctionnaire délégué du Gouverneur à Kasindi, Kambale Sivavuyirwa Barthélémy.

Selon lui, cette action entre dans le cadre de la lutte contre la fraude à Kasindi, selon la vision du chef de l’exécutif provincial du Nord-Kivu.

Cette incinération a été faite devant plusieurs services de l’Etat, et des centaines d’habitants de cette partie du secteur de Ruwenzori, en territoire de Beni.

«La fraude est absolument terminée. Que ça soit des chiefs (boisson fortement alcoolisée, Ndlr) ou des sacs de sucres prohibées, vraiment on n’en veut pas. C’est pourquoi aujourd’hui, devant une grande population et plusieurs jeunes, nous avons procédé à l’incinération des produits prohibés, interdits par le Gouvernement. Des sacs de poissons venus du Malawi, ont aussi été réduits en cendre. La couleur de ces poissons sort de l’ordinaire, et au moins 3 sacs de jus importés frauduleusement, viennent d’être incinérés. » a-t-il indiqué.

Heritier Ndunda Bin Mulemberi, depuis Kasindi

Partager.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.