Accès Humanitaire

Le Pasteur Ruberwa Ndaiberwa a été assassiné le lundi 4 septembre dans la localité de Kitasha, groupement de Balala (Minembwe) dans le territoire de Fizi au Sud-Kivu. L’armée le présente comme un « artisan de la paix », « réconciliateur » et « rassembleur » dans une région en proie aux violences intercommunautaires.

« Il poursuivait ses actions pour la cohésion sociale ainsi que le retour des déplacés issus des communautés confondues dans leurs milieux respectifs à travers différents itinéraires pour la paix. En sa qualité de réconciliateur et rassembleur de toutes les communautés, monsieur Ruberwa Ndaiberwa a été la cible d’un assassinat ciblé. Il insistait généralement sur l’unité dans les hauts et moyens plateaux et en particulier dans le Kamombo », dit l’armée.

Lire aussi: Minembwe : un dialogue intercommunautaire pour le retour des déplacés de Kamombo

A Minembwe (Fizi), les Forces de défense et de sécurité ont voulu éviter des actes de violence. Elles ont réuni les communautés confondues à Mikenge (Mwenga) après cet assassinat par des hommes non encore identifiés.

« Étant donné que les ennemis de la paix sont très mécontents du processus en cours entrepris par le général Ehonza André Uketi, commandant de la douzième brigade de Réaction Rapide et profondément soutenu par les locaux de toutes les communautés en cause, ces mains noires cherchent à tout prix et tout moyen l’extermination des acteurs animés de la bonne foi et du patriotisme. C’est ainsi que cet artisan de la paix est éliminé suite à son attachement à la réconciliation générale des toutes les communautés », affirme le Porte-parole de l’armée dans la région.

En attendant, monsieur Ruberwa Ndaiberwa a été inhumé ce mercredi 6 septembre 2023 dans la localité de Mikenge, secteur d’Itombwe en territoire de Mwenga.

Des membres des communautés Nyindu, bembe, Fuliru ou encore Banyamulenge soucieux du retour d’une « confiance mutuelle » ont participé à la cérémonie.

« C’est au nom du commandant de la douzième brigade de réaction Rapide, le général Ehonza André Uketi que le colonel Rugabisha Alexis a présidé une réunion d’urgence à titre de dialogue intercommunautaire regroupant les chefs coutumiers, les notables ainsi que les paisibles citoyens de communautés confondues ».

Lire aussi: Croisade pour la paix à Minembwe et environs : des nouvelles résolutions

Objectifs : compatir avec la population et en particulier la famille biologique du défunt, fortifier les communautaires à poursuivre sans relâche la continuité du processus « pour ne pas céder à la panique et terreur des ennemis de la paix suite à cet acte ignoble » de l’assassinat ciblé de Monsieur Ruberwa, penser comment instaurer une stratégie afin de dénicher ce réseau mafieux qui continue à entraver l’avancement du processus.

Jean-Luc M.
Share.

Un commentaire

  1. Pingback: Minembwe : des fortes détonations d'armes entendues ce dimanche soir - La Prunelle RDC

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.