Accès Humanitaire

    La polémique est vive à Kabare dans la province du Sud-Kivu après la proclamation des résultats provisoires par la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI). Les partisans de Me Justin Bahirwe sur la liste AB/50 dénoncent une victoire volée en faveur de Claudine Ndusi de l’AFDC-A.

    Tôt le matin de ce lundi 15 Janvier 2024, des habitants se sont mobilisés dans la rue pour réclamer que celui qu’ils considèrent comme élu soit proclamé député national.

    Les manifestants ne contestent pas l’attribution de tous les quatre sièges mais spécifiquement celui de la seule femme déclarée élue au Sud-Kivu, Claudine Ndusi.

    Lire aussi: Sud-Kivu : serein et en attente de la CENI, A/B50 de Julien Paluku rassure que tout incident pouvant entacher les résultats a été suffisamment documenté

     Ceux-ci considèrent que c’est plutôt l’avocat Justin Bahirwe qui a été élu député national aux côtés de Serge Bahati, Jean Baleke et Bisimwa Batandi.

    Pour exprimer la colère, ces habitants ont barricadé la route nationale N° 3 au niveau de Murhundu en brûlant des pneus sur la chaussée.

     Une source au regroupement de AB/50 de Julien Paluku explique que l’AEDC-A ne pouvait pas remporter ce siège en faveur de Mwa Kembe. Il avance détenir un total de 13.315 voix contre 9.999 voix pour l’AEDC-A.

    lire aussi: Élections 2023: le BUREC tiendra son deuxième congrès à Bukavu

    Elie Chamunani, porte-parole du Burec au Sud-Kivu, parti phare de AB/50 est formel : à défaut de Me Justin Bahirwe, c’est monsieur Lubambire du regroupement 2A-TDC qui devrait être élu. Son regroupement aurait obtenu 11.430 voix.

    En attendant, le dossier n’est plus au niveau de la CENI et les recours doivent s’adresser à la Cour Constitutionnelle. 

    Me Justin Bahirwe pourrait-il donc être proclamé élu à l’issue de ces recours?  Wait and see.

    Suzanne Baleke

    Partager.

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.