Accès Humanitaire

A l’occasion de la célébration de la Journée internationale des jeunes filles dans les TIC (Technologies de l’Information et de la Communication), célébrée le quatrième jeudi du mois d’avril chaque année, le Club des Jeunes Filles Reporters de la Radio Communautaire de Bunyakiri (RCBu) a été sensibilisé ce jeudi 27 avril 2023, sur l’utilisation des nouvelles technologies, dans le métier du journalisme.

Lors d’une cérémonie tenue à Bunyakiri, dans le territoire de Kalehe au Sud-Kivu, Simon Weteshi, Directeur de la RCBu, a indiqué qu’il était important de célébrer cette journée avec les jeunes filles reporters, afin de les amener à trouver l’importance de ces outils dans leur métier, et dans d’autres domaines de la vie.

Selon lui, l’appropriation des opportunités qu’offrent les nouvelles technologies, peut contribuer à la promotion des droits des femmes, particulièrement des jeunes filles, dans cette partie de la province où multiples cas de violences basées sur le genre sont régulièrement rapportés.

«Nous avons voulu sensibiliser les filles reporters et celles venues d’autres écoles sur l’importance de l’utilisation des nouvelles technologies. Car avec ces outils, les femmes des médias peuvent facilement dénoncer les cas de violences basées sur le genre (VBG). Nous avons également voulu montrer à la face du monde qu’en RDC, il y a une structure, la RCBu, qui encadre les jeunes filles dans les TIC,» indique-t-il.

C’est depuis janvier dernier que la Radio Communautaire Bunyakiri (RCBu) a mis sur pied un Club des jeunes filles reporters. Son objectif est de promouvoir le genre au sein de la radio, en formant ces jeunes filles à devenir des journalistes.

Prodige Akilimali, l’une des filles reporters, affirme que son club qui fonctionne depuis des mois déjà, a cependant plusieurs besoins, notamment en matériels de production. Celle-ci lance un appel aux organisations qui militent pour les droits des femmes et des jeunes filles à leur venir en appui.

Signalons que ce club est composé de 25 filles reporters. Elles sont encadrées par les journalistes de la RCBu et ailleurs, à travers des apprentissages en journalisme, afin qu’elles parviennent à effectuer différentes productions journalistiques, entre autres des émissions, des micros programmes, et des reportages.

Cette journée a été célébrée au niveau international sous le thème : « Acquisition des compétences numériques essentielles pour la vie ». Au niveau local, le thème choisi a été : « L’utilisation de la nouvelle technologie, un moyen pour l’épanouissement de la jeune fille ».

Museza Cikuru

Share.

Un commentaire

  1. Pingback: Kalehe : un an après la création du Club des filles reporters de la RCBu, des réalisations et des défis - La Prunelle RDC

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.