Accès Humanitaire

Kidnappée depuis environ 3 jours, c’est finalement ce mercredi 28 Février 2024 qu’une fillette de 6 ans révolus a été retrouvée sans vie dans un champ sur la route Kotakoli, au Nord Est de Biakato, Chef-lieu de la chefferie de Babila Babombi, territoire de Mambasa (Ituri).

Abigaël, le nom de l’infortunée, avait été enlevée depuis le 26 février dernier dans les heures vespérales au niveau de bloc Kapela par des personnes mal intentionnées pour une destination inconnue.

Lire aussi : Ituri : 2 civils tués dans une embuscade des ADF à Sessa près de Komanda

Son corps a été découvert pendu sur un cacaoyer sans souffle de vie. La levée de la dépouille mortelle de la défunte est intervenue sur ordre du Procureur.

Déplorant les cas d’abus devenus très récurrents à l’endroit des enfants dans cette partie Sud de l’Ituri, John Tsongo, activiste des droits des enfants dans la zone, appelle tout le monde à la protection de ces vulnérables.

Il demande aussi aux services de sécurité de redoubler la vigilance pour démanteler ce réseau de criminels afin de répondre à leurs actes.

« C’est avec amertume que nous avons appris la découverte d’un corps sans vie d’une fille sans vie au nom de Abigaël victime de l’enlèvement du 26 février 2024 vers 18 heures et qui vient d’être retrouvé dans un champ de cacao ce mercredi vers la route Kotakoli non loin de Biakato centre », relate John Tsongo, condamnant cet acte criminel.

Signalons que l’enterrement de l’illustre disparue intervenu ce jeudi 29 février sous un grand chagrin.

La fille Abigaël était une écolière inscrite régulièrement en première année primaire. Pendant ce temps, le présumé auteur de l’enlèvement de la regrettée reste en prison depuis quelques jours en attendant d’être présenté devant son juge naturel.

Mwenge Kake

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.