Accès Humanitaire

Au moins 9 personnes sont mortes ce mercredi 21 octobre 2020, au cours des affrontements entre les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et les miliciens du groupe des Forces  Patriotiques et intégrationnistes du Congo (FPIC) dans le territoire d’Irumu en province de l’Ituri.

Cette information est livrée à Laprunellerdc.info,  par Christophe Munyanderu, Coordonnateur de la Convention pour le Respect des Droits Humains (CRDH) antenne d’Irumu. Cet acteur de la société civile précise toutefois que parmi les victimes figurent deux civils, deux policiers et cinq miliciens.

Lire aussi: Ituri: plus de 120.000 personnes ont été déplacées depuis juillet 2020 à Irumu (HCR)

Outre les morts, il parle du bureau administratif territoire d’Irumu et le bureau de la PNC qui ont été incendiés par les assaillants FPIC.

Lire aussi: Ituri: 8 personnes tuées la nuit de ce mardi à Bwanasura (Irumu)

Pour ce faire, la CRDH, appelle le Gouvernement congolais à pouvoir lancer les opérations de traque de tous les groupes armés négatifs dans cette partie du pays.

Pour l’instant, l’armée n’a pas encore commenté ce bilan.

Roger Kakulirahi

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.