Accès Humanitaire

    Le Bureau de Coordination de la Société Civile du Sud-Kivu demande au nouveau gouvernement de faire respecter la mesure constitutionnelle de la retenue à la source de 40% de recettes afin de permettre le développement des provinces.

    Elle a dit dans une déclaration faite ce mercredi 29 mai 2024 après la publication du gouvernement Judith Suminwa Tuluka.

    Lire aussi : Formation du gouvernement en RDC : l’impatience de l’opposition et la Société Civile du Sud-Kivu

    La Société Civile du Sud-Kivu se réjouit de la représentativité des femmes dans ce nouveau gouvernement. 

    La Société Civile note avec satisfaction le fait que les autorités morales n’ont pas cette fois été récompensés.

    « En plus des aspects genres, cette composition du gouvernement qui a pris 4 mois depuis l’investiture du Président de la République, il y a lieu de noter que certaines autorités dites morales pour la plupart n’ont pas été récompensées. Par ailleurs, plus de 20 ministres de l’ancien Gouvernement ont été reconduits, certains d’entre eux se sont quand même démarqués positivement à l’instar de celui de la fonction publique… », dit la Société Civile.

    Celle-ci attend du nouveau gouvernement la réduction de train de vie des institutions qui à elles seules consomment plus de 50% de recettes nationales.

    La Société Civile demande aussi de la réhabilitation des infrastructures routières, aéroportuaires et plusieurs routes dont les travaux ont été maintes fois lancés et qui sont en état de délabrement avancé au Sud Kivu

    Elle insiste sur le respect de la mesure constitutionnelle de la retenue à la source de 40%  pour développer les provinces.

    A part cela, la Société Civile demande la valorisation du métier des enseignants et autres agents de l’Etat à travers la mise en œuvre effective des mesures d’accompagnement de la gratuité de l’enseignement primaire.

    Pour réduire le taux d’importation, la Société Civile demande la valorisation de l’agriculture pour réduire le taux d’importation des produits vivriers et le rétablissement de la paix dans la partie Est pour l’amélioration des conditions de vie des congolais.

    Lire aussi : Nouveau gouvernement en RDC : les femmes ministres appelées à la solidarité !

    « Le rétablissement de la paix à l’est du pays en améliorant les conditions de vie de de militaires, policiers et autres agents de sécurité. Cela appelle également à la prise en compte des besoins humanitaires de déplacés internes et la clarification des dossiers des réfugiés Rwandais et Burundais installés au Sud Kivu », écrit Néné Bintu 

    Pour le secteur du commerce, Me Néné Bintu, la Présidente de la Société Civile du Sud-Kivu demande au nouveau gouvernement d’assainir le climat des affaires et de promouvoir de l’entreprenariat chez les jeunes et femmes pour réduire le taux de chômage.

    Plusieurs autres attentes pour améliorer les conditions de vie en général sont contenues dans cette longue déclaration de la Société Civile.

    Il faut signaler que ce gouvernement est sorti 2 mois après la nomination de la cheffe du gouvernement. Un gouvernement chapeauté, pour une fois en RDC, par une femme.

    Trésor Wilondja

    Share.
    Leave A Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.