Accès Humanitaire

    Après plus de 5 ans au sein du mouvement citoyen « Lutte pour le Changement » (Lucha), Kambale Kartumwa dit Sankara a officialisé ce samedi 24 juin 2023 son adhésion au sein du parti politique «Alliance des Forces Démocratiques du Congo» (AFDC), Fédération du Nord-Kivu.

    Très engagé dans la promotion de la démocratie, Sankara Kambale Kartumwa reconnaît la « Lucha » comme une école de formation où il a beaucoup appris.

    Lire aussi: Beni: « il faut annuler » la condamnation de 12 militants de la Lucha (HRW)

    Vivant avec handicap, M. Sankara Kartumwa Kambale entre dans la sphère politique pour changer la donne et surtout mener jusqu’au bout son combat.

    « Nous sommes motivés par ce soucis de changer les choses. On a été dans la rue pendant plusieurs années, on était dans la Lucha pendant longtemps et on a compris que la Lucha c’est une école et à quoi bon de rester au banc de l’école quand tu as déjà appris ? On a déjà appris suffisamment dans la Lucha et comme l’AFDC fait partie des partis démocratiques, qui prônent le social du peuple congolais, on n’a pas eu le temps de voir ni à gauche ni à droite. On sait que chaque parti a ses imperfections, l’important pour nous c’est embrasser l’AFDC et voir comment nous allons faire un Congo nouveau », a expliqué M. Sankara Kambale à LaPrunelleRDC.CD.

    A cinq (5) mois des élections générales au pays, l’ex militant du mouvement citoyen « Lucha » a annoncé sa candidature à la députation nationale dans la ville de Goma.

    La priorité pour lui est de porter la voix des personnes vivants avec handicap mais également la population du Nord-Kivu, victime des plusieurs exactions des groupes armés locaux et étrangers.

    A l’en croire, son combat mené au sein de la Lucha devrait être achevé dans la chambre basse du parlement.

    Lire aussi: Insécurité à Beni: la LUCHA Goma appelle à deux journées de deuil le 16 et le 17 janvier prochain

    « Notre priorité sera la même lutte qu’on avait, celle de parler au nom des indigents, de parler au nom de toutes les personnes vivants avec handicap, au nom de toute la jeunesse sans emploi , de parler pour le retour de la paix au Nord-Kivu. Ça sera la même lutte. On ne va pas changer de casquette. Ça sera le même combat mais dans la sphère politique, parce que se taire devant le mal c’est aussi le soutenir. Même si on est dans la politique, on va continuer avec la même lutte », Sankara bin Kartumwa Kambale.

    Signalons que la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) va commencer à réceptionner les listes des candidats aux législatives nationales dans deux jours soit à partir du lundi 26 juin 2023.

    Magloire Tsongo, à Goma
    Share.
    Leave A Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.