Accès Humanitaire

Le Président urbain des enfants de la ville touristique de Goma, au Nord-Kivu, appelle à l’assistance des enfants déplacés hébergés dans le site de Kanyarucinya, en territoire de Nyiragongo au Nord-Kivu.

C’est un message lancé ce mercredi 23 novembre 2022 en marge de la célébration de la journée mondiale de l’enfance. Aux côtés de ses camarades, M. Kadima Kabangu Bénédict a montré les besoins d’assistance des enfants dans la province du Nord-Kivu qui, selon lui, passent des nuits à la belle étoile et vivent des conditions inhumaines.

Avec un slogant « un enfant, un droit, un sport « , les organisateurs souhaitent qu’il ait la promotion de l’enfant à travers les activités sportives au pays.

En outre, cet acteur rassure tout de même les déplacés sur la détermination du gouvernement congolais et du chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, à améliorer leur situation.

« […] Nous célébrons la journée internationale de l’enfance dans un mauvais contexte où la partie Est de la République Démocratique du Congo, est menacée par les terroristes du M23. Le message aux enfants qui se trouvent dans le camp de des déplacés est de ne pas perdre espoir par ce que nous devons d’abord avoir confiance à notre gouvernement et au chef de l’Etat et nous pensons qu’il va veiller afin que nous retrouvions la paix », a-t-il fait savoir.

Selon un récent rapport de OCHA, la province du Nord-Kivu a enregistré un million des personnes déplacées internes, soit 25% de toute la population déplacée du pays depuis 2009. Près de 60% des déplacés sont âgés de moins de 18 ans.

Par ailleurs, a en croire , la deuxième enquête démographique et de santé , le taux de mortalité infanto-juvenule est de 65 pour 1000 naissances au Nord-Kivu. Un enfant sur deux souffre de la malnutrition chronique tandis que 20% des survivants de violences sexuelles sont des enfants. Le même rapport indique que 40,3% d’enfants de 6 à 11 ans n’ont pas accès à l’école primaire.

Notons que la séance de réflexion et échange au tour de la célébration de la journée mondiale de l’enfance s’est passée dans le convive à la maison de la femme. Initiée par le comité urbain des enfants et jeunes reporters avec l’accompagnement de la division provinciale du genre, cette séance a été facilitée par le Réseau des Médias pour le développement (REMED).

Magloire Tsongo depuis Goma

Share.

Un commentaire

  1. Pingback: Goma : une explosion au stade de l'Unité   - La Prunelle RDC

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.