Accès Humanitaire

L’ouverture de la deuxième journée du Festival Amani, a eu lieu ce samedi 15 février à Goma, pour la suite des activités.

Ce, après une première journée très agitée ce jeudi 14 décembre, suite à la présence de plusieurs organisations, ainsi que des mouvements citoyens, qui voulaient faire échec à cet événement. (Ces derniers réclamaient la délocalisation du Festival, de Goma à Beni).

Ce samedi, l’on pourrait constater dès la matinée, le déploiement d’un important dispositif des éléments de l’ordre, sur presque toutes les artères principales de la ville.

Ces derniers étaient visibles depuis la route Goma-Saké, en passant par les ronds points INSTIGO, Signers , jusque vers la route qui mène vers le marché Virunga, ainsi que dans toutes les entrées et sorties du Collège Mwanga, lieu de l’événement.

Lire aussi Goma: la police disperse des habitants qui tentaient de manifester contre le festival Amani à Majengo

D’après les organisateurs ces mesures ont été prises afin de garantir une meilleure sécurité  aux festivaliers, venus participer aux spectacles.

Pour cette deuxième journée, plusieurs artistes locaux et internationaux ont prestent dès l’avant midi, et d’autres sont attendus sur scène cet après-midi.

À l’entrée du lieu de l’événement, comme sur différents coins chauds de la ville, l’on peut observer un engouement des festivaliers, qui se disent venir écouter la prestation de la  « grande tête d’affiche », l’artiste musicien INNOS’B.

Egalement, il est prévu la prestation de l’artiste congolais Serge Kapuchino, ancien de l’orchestre « Wenge Musica » (Maison-Mèrer) .

Environ, 12 milles festivaliers venus de tous les coins, sont attendus tous les jours pour prendre part à cet événement.

Freddy Ruvunangiza, depuis Goma

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.