Accès Humanitaire

Trois jours ont suffit aux artistes locaux et internationaux venus de plusieurs coins du monde afin de devoir agrémenter le public de Goma sous différents rythmes au cours d’un événement culturel riche en couleurs. 

Pour clôturer ce dernier jour, 8 artistes ont prestés sur scène entre eux des artistes locaux et internationaux avec comme grandes têtes d’affiches, le Tanzanien Joseph Haule dit Professor jay, le congolais Gaz Mawete ainsi que la finaliste du prix  » RFI découverte 2019″ Céline Banza.

C’est l’artiste musicien tanzanien professor Jay, pionnier du label « Bongo flovour » qui a procédé à la dernière prestation de cet événement culturel pour sa septième édition, laquelle selon lui a constitué aussi un moment de découverte des jeunes talents.

« D’abord je remercie beaucoup le public de la ville de Goma qui m’a acceuili. C’etait toujours un rêve pour moi d’arriver à Goma et c’est vrai que j’ai découvert des gens au bon cœur et une très grande joie. Les gens m’ont patienté dès le début jusqu’à la fin, j’ai même remarqué qu’ils avaient encore besoin que je continue à chanter mais hélas j’étais limité avec le temps. » Dit-il.

Proffessor Jay promet de mettre tous ses efforts en place afin de promouvoir les jeunes talents évoluant sur le plan local pour leur émergence.

Ce dernier réaffirme le soutien et l’appuie que lui offrent les médias dans sa carrière musicale, il rassure qu’ils ont joué un rôle important dans son élévation dans le monde de la musique.

D’après lui, le grand message de paix aux congolais relève des efforts de chaque congolais à tous les niveaux afin de contribuer pour la paix dans le pays mais aussi dans toute l’Afrique.

Il a en suite lancé un message aux organisateurs de cet événement ainsi qu’aux autorités compétentes sur l’importance de la tenue du festival Amani, qui selon lui est une grande occasion pouvant réunir plusieurs personnes venant des endroits confondus et de partout ailleurs.

Pour rappel, durant trois jours de « chants et danses pour la paix » une vingtaine d’artistes ont prouvés leurs talents devant un grand public d’environ 36 milles festivaliers venus de la sous région des grands lacs, soit 12 milles par jour dans les enceintes du collège Mwanga.

Freddy Ruvunangiza, depuis Goma

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.