Accès Humanitaire

La délocalisation de la population des quartiers Nganya, Angarakali, et Canaan dans la cité de Durba reste visiblement un rêve.

C’est ce samedi 21 Mars 2020 que le président de l’Assemblée Provinciale du Haut-Uele a tiré les choses au clair, à l’issue d’un point de presse qu’il a tenu à l’hôtel Pacifique de la cité de Watsa. 

Le député Afaounde Sumbu a indiqué qu’il y’a quelques semaines s’est tenue une réunion tripartite entre les élus provinciaux tant nationaux du territoire de Watsa, la Société civile et la Société Kibali Gold mine.

Le numéro 1 de l’organe délibérant du Haut-Uele a laissé entendre à la presse que le processus de négociation est en cours, mais que de toutes les façons il exprime son inquiétude au niveau de la misère que mène les habitants des quartiers précités.

« Nous avons échangé, après avoir reçu plusieurs préoccupations et questions de la population en ce qui concerne d’abord la proximité de la mine qui fait beaucoup des bruits et qui cause beaucoup des dégâts. On a assisté aux avortements, aux accouchements prématurés. Même jusqu’à Kibali nous sommes allez rencontré Kibali pour dire de chercher à éloigner cette population qui est à moins de 50 mètres de la mine mais malheureusement la délocalisation selon Kibali ne peut se faire dans ces quartiers car n’existait pas » a dévoilé à la presse l’élu du territoire de Watsa.

Soucieux du développement de sa base, le président de l’Assemblée Provinciale a appelé la population du territoire de Watsa à l’agriculture et à l’élevage pour lutter contre la famine.

« Le Haut-Uele produit l’huile de palme et actuellement il y a la découverte de Cacao et autres. L’agriculture c’est le devoir de tous . Même les ONG doivent convaincre notre population à sortir de cette misère, les exploitants miniers comme ils sont habitués qu’ils le fassent mais nous devons faire l’agriculture » a insisté le président de l’Assemblée Provinciale du Haut-Uele.

Dans sa conclusion de son point de presse tenu dans cadre de clôture des vacances parlementaires, le patron de l’Assemblée Provinciale a invité la population de Watsa au respect strict des mesures prises par le Président de la République pour faire face au Coronavirus.

Le député Provincial Afaounde Sumbu a cité brièvement ces mesures que sa base doit observer pour lutter contre cette pandémie qui ravage le monde.

Richard Kaponirwe, depuis Durba

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.