Accès Humanitaire

Un mini-sommet extraordinaire est convoqué ce vendredi 16 février 2024 à Addis-Abeba en Éthiopie par le médiateur désigné par l’Union Africaine, le Président angolais João Lourenço. Il concerne le conflit entre la République démocratique du Congo et le Rwanda. Sommet organisé en marge de la 37ème Session Ordinaire de l’Union Africaine.

Il sera question pour les participants de réfléchir sur le retour de la paix dans la partie Est de la République démocratique. Agenda confirmé par Tina Salama, la porte-parole du Chef de l’Etat congolais.

Lire aussi : Les engagements de Tshisekedi et Kagame encouragés : le communiqué du sommet de Luanda en 22 points

« En marge de la 37ème Session Ordinaire de l’UA, le Président Joao Lourenço, médiateur désigné, convoqué ce vendredi à Addis-Abeba, un Mini-sommet Extraordinaire sur la situation de paix et de sécurité qui prévaut dans la région Est de la République démocratique du Congo », a écrit la porte-parole du Président de la RDC via son compte Twitter.

Rappelons que, la 37ème session extraordinaire des Chefs d’État et des gouvernements de l’Union Africaine est prévue du 17 et 18 février 2024 à Addis-Abeba, avec comme thème principal : « Éduquer une Afrique adaptée au 21ème siècle ».

Cette médiation arrive à point nommé alors que les relations sont tendues entre les pays des Grands-Lacs notamment autour de la situation de l’Est de la République démocratique du Congo.

Le Rwanda, accusé de soutenir les terroristes du M23 à l’Est de la RDC et des rebelles Burundais qui déstabilisent Bujumbura, est fortement critiqué dans la région.

Lire aussi : Appel au dialogue entre la RDC et le Rwanda : un expert désapprouve la démarche de l’Union africaine

La République démocratique du Congo a quant à elle refusé de négocier avec les terroristes du M23 soutenus ouvertement par le Rwanda. Kagame, accusé d’utiliser les rebellions pour piller les ressources naturelles de l’Est de la RDC et de déverser des populations rwandaises en RDC ne cache pas son soutien à la rébellion.

Les puissances occidentales et spécialement les pays occidentaux refusent clairement de faire pression sur le Rwanda pour ramener la paix à l’Est de la RDC.

Marie-Adrienne Riziki

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.