Accès Humanitaire

Le Sud-Kivu a enregistré 47 nouveaux cas confirmés au covid-19, pour une période de seulement 6 jours.

C’est ce qu’on peut lire dans le traditionnel bulletin du secrétariat technique du comité multisectoriel de la riposte, au courant de la période considérée.

Cette information est confirmée à Laprunellerdc.info par le ministre provincial de la santé, Cosmos Bishisha.

Celui-ci renseigne que la non observance des mesures barrières et le manque d’engagement communautaire seraient à la base de cette montée des nouveaux cas covid-19 au Sud-Kivu.

Parce que la population reste encore dans le doute et la négligence, les autorités ont alors déployé des éléments de  la Police nationale congolaise dans plusieurs artères de la ville de Bukavu tout particulièrement; afin de veiller au stricte respect des mesures barrières. 

Lire aussi : Covid-19 au Sud-Kivu: 48 malades actifs ce jour, le ministre Bishisha parle d’une situation très préoccupante

« Je confirme que dans l’intervalle du 20 au 28 janvier, la province  a enregistré plus de 45 nouveaux cas de covid-19. La cause principale est le non respect des mesures barrières et le manque d’engagement communautaire.  Nonobstant, l’autorité provinciale a pris certaines mesures, notamment, mettre à contribution la PNC pour veiller, sur les grands artère de la ville au stricte respect des mesures barrières », dit-il.

Par ailleurs, le ministre renseigne que parmi ces nouveaux cas, l’on note ceux importés de Kinshasa; mais la grande partie sont des contaminations locales. D’où une forte sensibilisation pour la prise de conscience collective.

Outre ces cas, le ministre confirme aussi que depuis le début de cette année, un parmi les confirmés est décédé, ramenant à 53 le nombre de décès de covid-19 au Sud-Kivu.

« Pour l »instant nous avons perdu un compatriote. C’était d’ailleurs au courant de cette semaine. Cela ramène à 53 le cumul de décès de covid-19 en province » explique le Ministre Bishisha.

Notons que jusqu’au 21 janvier dernier, la province du Sud-Kivu avait 48 malades actifs de coronavirus. Ceux-ci étaient entrain d’être pris en charge dans des structures sanitaires de la place; le centre de traitement étant fermé, faute des moyens financiers. 

Judith Maroy

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.