Accès Humanitaire

Expulsés de la République démocratique du Congo (RDC), les adeptes d’Eusébie sont placés en quarantaine à Rumonge.

C’est après leur enregistrement à Gatumba, qu’ils ont été conduits vers le camp de transit des réfugiés de Makombe dans la province de Rumonge au sud-ouest du pays.

Lire aussi Sud-Kivu : expulsés de Goma, les sujets burundais ont regagné leur pays par Kavimvira ce matin

Selon le directeur général du rapatriement, Nestor Bimenyimana, ils sont mis en quarantaine parce qu’ils viennent de la RDC.

« C’est un pays qui a déjà enregistré des cas de coronavirus. Ces gens suivront aussi une formation patriotique », a-t-il dit.

Des sujets burundais traversent vers le Burundi à la frontière de Kavimvira, ce mercredi 18 mars 2020. Ph. Celcom Gouvernorat
Des sujets burundais traversent vers le Burundi à la frontière de Kavimvira, ce mercredi 18 mars 2020. Ph. Celcom Gouvernorat

Bimenyimana fait savoir que les autorités burundaises ont accueilli 1572 personnes, alors que les autorités congolaises ont indiqués avoir rapatriés 1628 sujets. Mais selon des sources citées par Iwacu, il y a un petit nombre du groupe qui n’était pas encore arrivés dans ce centre ce jeudi.

Lire aussi Sujets Burundais à Goma: le ministre provincial de l’intérieur parle de l’exploitation de la non vigilance des services commis aux frontières

D’après ces mêmes sources, les conditions de vie sont déplorables, les bâches sont usées, les latrines sont insuffisantes et il n’y a pas d’équipe médicale dans ce camp de transit.

Pour rappel, ces adeptes de la prophétesse Eusébie étaient arrivés à Goma, le vendredi 13 mars 2020. Ne voulant pas être identifiés comme réfugiés, ils ont été rapatriés chez-eux ce mercredi 9 mars.

Thomas Uzima

Partager.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.