Accès Humanitaire

Les travaux de placement et activation des compteurs à prépaiement (Cash Power) se portent bien à Bukavu. C’est ce qu’affirme le Directeur Provincial de la Société Nationale d’Electricité (SNEL), qui annonce pour bientôt la mise en service de cette opération dans d’autres communes et périphéries de Bukavu.
Au cours d’une conférence de presse animée à Bukavu, l’ingénieur Jovit Mulemangabo  est revenu sur les avancées significatives déjà réalisées à travers la commune d’Ibanda qui a été choisie comme pilote.

Lire aussi : Bukavu : la SNEL annonce des coupures de 45 à 60 minutes dans le système « Cash Power »

À en croire monsieur Jovit Mulemangabo, depuis le début de l’opération jusqu’à la fin avril 2024 SNEL a réussi à placer 27.095 compteurs à prépaiement. Déjà à la fin du mois de mai 2024, la SNEL compte plus de 28 000 compteurs à prépaiement installés.

Il a rassuré que la haute hiérarchie de la SNEL a mis en place un logiciel pour la gestion efficiente du système de gestion des compteurs à prépaiement.

À la question de savoir à quand l’opération « Cash Power » sera utilisée dans les deux autres communes notamment Kadutu et Bagira, l’ingénieur Jovit Mulemangabo a invité la clientèle de la SNEL d’être confiante. 

« La SNEL va servir tout le monde », a-t-il rassuré ;

 Avant de renchérir :

« On a commencé par la commune d’Ibanda et bientôt on va attaquer d’autres communes notamment Kadutu et Bagira. C’est pour vous dire que tout le monde sera servi. La haute hiérarchie m’a encore demandé de vous rassurer que les compteurs à prépaiement seront chez tous nos clients.  Aucun coin ne sera oublié. On a commencé par Ibanda et d’ici deux semaines on va terminer avec Ibanda et nous irons dans d’autres communes. Même les périphéries seront servis sans oublier la ville d’Uvira qui est également programmée ».

Pour lui, les travaux avancent normalement même si c’est à pas de tortue.

« C’est une nouvelle technologie qu’on est en train d’expérimenter on ne peut pas y aller d’une manière incontrôlée si non nous risquons de biaiser les résultats. Dernièrement je vous ai dit qu’on travaillait sur PAGECO et après nous sommes rentrés vers Muhungu, Bourguignon, Quartier Latin et Major Vangu. Maintenant qu’on a terminé tous ces coins-là,  nous sommes en train de rechuter sur le Quartier Industriel. En terminant Industriel, on aura boucler tous les points de vente Service (CVS) Ibanda. Après on ira dans d’autres communes », a laissé entendre le DP de la SNEL au Sud-Kivu.

Pour ce faire, un point de vente a été créé au quartier Industriel dans le bâtiment TP pour la vente à poste paie et à prépaiement. Cela vise non seulement un rapprochement de la SNEL et sa clientèle, mais également faciliter l’accès  facile à l’énergie aux abonnés de la Société.

« Quand on était en post paie, les gens payaient plus que ce qu’ils payent aujourd’hui avec le système de prépaiement. Avec ce système, c’est la gestion confiée au client seul. Ceux qui payaient 100$ à l’époque sont à 20$ avec Cash Power. Et les plaintes n’existent plus. L’opération Cash power est en train de nous aider à illuminer la ville et donner du courant à ceux qui n’en avaient plus », a soutenu l’Ingénieur Jovit Mulemangabo qui salue une opération qui  a permis à la SNEL de mettre fin aux factures forfaitaires et qui permet à chacun de payer désormais l’énergie qu’il consomme réellement.

Bertin Bulonza

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.