Accès Humanitaire

L’organisation Cordon des femmes Congolaises pour l’Équilibre de Ménages Genre en Action (CFCEM/GA) en collaboration avec la Mairie de Bukavu a procédé, ce mercredi 30 novembre 2022, à la pose de la première pierre pour la réhabilitation des toilettes publiques du marché de Nyawera, dans la ville de Bukavu au Sud-Kivu.

Astrid Mujinga, Coordinatrice du CFCEM, indique que son organisation compte réhabiliter 8 toilettes publiques, répondant aux standards modernes. I s’agit donc de 5 portes pour les femmes, et 3 portes pour les hommes.

Pour elle, cette réhabilitation des toilettes est une manière de faire respecter les droits de femmes en particulier, et les droits de l’homme en général.

«On lutte contre les injustices faites aux femmes mais on oublie justement le fait qu’il ne puisse pas exister dans une ville, les toilettes publiques propres où les femmes peuvent quand-même aller faire leur besoin en toute tranquillité, comme on l’appelle lieu d’aisance, est une injustice faite aux femmes. C’ est pourquoi nous avons lancé ces travaux pour combattre cette injustice,» a-t-elle expliqué.

Aucune description disponible.

Astrid Mujinga ajoute que ces travaux vont durer entre 3 et 6 mois, et seront financés à hauteur de 11 mille dollars par les bailleurs de fonds Overdue et l’Université Collège de Londre (UCL), et 4 mille dollars américain par la contribution locale.

Le Maire de Bukavu qui a procédé au lancement officiel de ces travaux, rassure que la Mairie est prête à donner sa contribution pour leur bon déroulement.

«Le projet a un coût de 15 mille dollars dont 4.000 dollars de participation locale. Cette participation locale peut être en travaux, en matériaux ou en espèces. Les toilettes publiques en principe c’est notre responsabilité et la Mairie doit obligatoirement contribuer,» a dit Bilubi Ulengabo.

Lire aussi Sud-Kivu : Le CFCEM/GA plaide pour la construction des toilettes publiques à Bukavu 

Les bénéficiaires (les clients, vendeurs et vendeuses du marché de Nyawera) accueillent à bras ouverts ce projet, qui selon eux, tombe à point nommé. Sous des cris de joie et d’acclamation, ils ont remercié le CFCM/GA pour le début de la réhabilitation de ces toilettes, qui étaient une source de maladies infectieuses pour les usagers.

Signalons qu’après Nyawera, cette organisation de défense des droits des femmes compte réhabiliter d’autres toilettes publiques de la ville de Bukavu, dont celles du marché Feu-Rouge et du marché Nguba.

Claudine Kitumaini

Share.

2 commentaires

  1. Pingback: Bukavu: le CFCEM/GA en atelier de restitution sur la problématique de vidange, évacuation et traitement des boues fécales - La Prunelle RDC

  2. Pingback: JM de toilettes: CFCEM/GA alerte sur une crise mondiale de l'assainissement que le monde met trop de temps à résoudre - La Prunelle Verte

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.