Accès Humanitaire

Des combattants de l’Allied Democratic forces (ADF) ont signé une double attaque ce dimanche 3 Juillet 2022 dans la commune rurale de Bulongo, en secteur Rwenzori, territoire de Beni (Nord-Kivu).

La première attaque qui s’est soldée par la mort d’un civil et l’incendie d’un véhicule marque Actros et une moto, est survenue autour de 14 heures, précisément à Mutilipi-Kidungu dans le groupement de Malambo.

Les Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) sont intervenues pour tenter, sans succès, de limiter les dégâts.

Néanmoins, les sources militaires confirment l’arrestation d’un présumé combattant ADF au cours de leur accrochage.

Le présumé élément ADF capturé est un jeune homme natif de Kalembo, toujours en secteur de Ruwenzori. Il guiderait les assaillants lors de leurs différentes opérations macabres dans la zone.

La deuxième attaque est survenue dans la nuit aux environs de 22 heures. Des assaillants ont surgit dans le quartier Kitokoli, avant de tuer deux civils et emporter des biens des habitants. On dénombre aussi plusieurs portés disparus, selon des sources locales.

Touchée par la montée à flèche de l’insécurité en commune de Bulongo et ses environs, la Société Civile locale qui ne cesse de décrier la négligence des alertes de la population par les services spécialisés, appelle les autorités compétentes à vite agir pour sécuriser davantage les civils.

Tembo Lewis Esimo, président de cette structure, appelle tout de même la population de la zone à plus de vigilance pendant cette période.

Roger Kakulirahi, à Beni

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.