Accès Humanitaire

Des hommes armés identifiés comme des terroristes d’Allied Democratic Forces (ADF) ont mené une nouvelle incursion, la nuit de jeudi à ce vendredi 19 Avril 2024, dans les quartiers Mangodomu et Home 4 de la commune rurale de Mangina située dans le territoire de Beni, dans la province du Nord-Kivu.

Lors de cette incursion, ces ADF ont tué au moins 4 civils et mis également le feu sur 3 motos avant d’emporter d’autres civils en brousse, selon le député provincial Alain Siwako, élu du territoire de Beni. L’élu du territoire de Beni a profité de cette occasion pour déplorer le silence coupable des autorités face aux alertes de la population.

Lire aussi: Nord-Kivu : 6 personnes dont un policier tuées dans une attaque des ADF à Beni

« A Mangina la population est égorgée comme des lapins sans aucune réaction du gouvernement central et provincial. On garde le silence malgré les informations partagées aux différents décideurs. Les ADF, se baladent dans la région depuis le 6 mars 2024 en train d’égorger les habitants en dépit des efforts de l’armée. La situation devient très insupportable. L’ADF se balade non loin du quartier HOM4 et Mangodomu. Hier, des civils ont été tués à Kudukudu, non loin de Mangina. La population ne sait plus que faire et à quelle autorité s’adresser. Nous avons contacté tous les décideurs depuis le 06 mars 2024. Les alertes sont données en circuit normal mais l’ennemi reste à Mangina, en train d’égorger la population. La population reste disponible pour pouvoir collaborer avec son armée pour une solution immédiate et durable », a déclaré le député provincial Alain Siwako.

Par ailleurs, la Société civile de Mangina, qui confirme aussi l’attaque, avance-lui un bilan provisoire d’un mort et 3 motos incendiées. Kakule Mwongozi Vunyatsi, Président de cette structure indique toutefois que la fouille se poursuit encore sur terrain, au quartier Mangodomu.

Lire aussi: Nord-Kivu : 15 morts dans une série d’attaques attribuées aux ADF en pleine ville de Beni

La Société civile qui déplore la perte côté civil appelle les autorités militaires au lancement des sérieuses opérations dans les environs de Mangina, pour mettre fin à l’aventure des assaillants ADF qui circulent en électron libre dans cette partie depuis quelques mois maintenant.

La même recommandation est contenue dans une déclaration signée par plusieurs structures des jeunes de Beni, rendue publique ce jeudi 18 Avril 2024.

Ces structures qui ont déploré les attaques en plein centre-ville de Beni, dans la commune Mulekera, ont aussi exigé l’arrivée dans une semaine des leaders et députés de la zone pour s’enquérir de la situation.

 

Roger Kakulirahi à Beni

 

Share.

Un commentaire

  1. Pingback: Nord-Kivu : 5 terroristes ADF neutralisés par des éléments FARDC-UPDF à Beni - La Prunelle RDC

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.