Accès Humanitaire

Le Gouverneur de la province de l’Ituri, Jean Bamanisa Saidi a, dans un arrêté signé au mois de juin 2020, mis en place une commission provinciale chargée de l’identification et recensement de la population.Il s’agit des migrants ‘’Banyabwisha ‘’Bakonjo’’ en provenance respectivement du Nord-Kivu ainsi que de l’Ouganda.

Ceux-ci sont installés au sud du Territoire d’Irumu en province de l’Ituri.

De passage à Goma ce dimanche 20 septembre 2020, en provenance de la capitale congolaise où il séjournait, le chef de l’exécutif provincial de l’Ituri a fait savoir à la presse que cette opération va permettre de savoir les vraies causes de leur présence et de permettre d’éviter d’éventuels conflits dans la région.

« Étant donné que c’est une zone qui est pratiquement coupée de Bunia, tous nos services ne sont pas au courant du nombre des personnes, ni de leur provenance ou état civil. C’est pourquoi nous avons mis en place une commission chargée du recensement et de l’identification de ces derniers. Cette commission devra aussi savoir les raisons de leur déplacement en masse vers l’Ituri. Cela permettra d’éviter des conflits entre eux et les autochtones.  Surtout des conflits des terres qui s’observent déjà», explique Jean Bamanisa, Gouverneur de l’Ituri.

Celui-ci a, en outre, fait savoir que cette commission permettra aussi aux autorités de savoir dans quelles conditions vivent ces migrants internes à Chabi, Boga et ailleurs.

Dans le même angle, cette identification permettra une bonne gestion des populations et les espaces sur lesquels elles vivent.

Rappelons que plusieurs dizaines des hutus Banyabwisha résidents au Sud du Territoire d’Irumu auraient déjà été tués par des présumés miliciens locaux.

Ceux-ci les auraient soupçonnés des Rwandais chassés en Tanzanie et dont leurs origines restent encore douteuse de la part des populations locales résidant dans cette partie de la province de l’Ituri. Ces autochtones estiment que l’arrivée de ces populations seraient aussi à la base de l’insécurité en territoires de Judgu, Mambasa, Mahagi et Irumu.

Freddy Ruvunangiza, depuis Goma

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.