Accès Humanitaire

La présidente de la commission des affaires extérieures du sénat, Francine Muyumba, s’interroge sur le travail du ministère des affaires étrangères et la pertinence de ses actions dès lors que la situation diplomatique du pays demeure instable.

Elle en veut pour preuve la présence persistante des troupes zambiennes dans le Sud-Est de la RDC, de l’ambassadeur négationniste toujours accrédité en RDC (l’ambassadeur du Rwanda en RDC, ndlr), pendant ce temps, certains ambassadeurs – sans les citer se lancent maintenant dans des dialogues communautaires (ingérence notoire) et certaines ambassades congolaises sont en difficultés, d’autres presque à l’abandon, soulève-t-elle dans un tweet publié jeudi 01 octobre 2020.

A ce sujet, la députée nationale et ancienne ministre des droits humains, Marie-Ange Mushobekwa, s’insurge contre la démarche de certains diplomates accrédités en RDC qui donnent leurs positions sur des questions liées à la souveraineté nationale du pays.

 » Comment peut-on tolérer que certains diplomates se permettent de faire le tour de nos provinces, de réunir des communautés, prennent position sur notre politique intérieure ainsi que d’autres questions de souveraineté pourtant ils ne le font pas dans d’autres pays voisins », a lâché Marie-Ange Mushobekwa. 

Avec mediacongo.net
Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.