Accès Humanitaire

L’ONG internationale OXFAM a fait la distribution de cash dans les communautés ciblées en territoire d’Uvira au Sud-Kivu. Dans un communiqué rendu public ce vendredi 8 octobre 2021, l’organisation indique que chacun des 1.436 ménages a reçu un montant de 180.900 francs congolais.

Selon OXFAM, ce transfert monétaire leur servira à couvrir certaines dépenses du ménage, tels que les soins médicaux, la construction des abris et d’autres besoins divers.

2.000 autres ménages ont bénéficié des Kits de ménages, tels que des bidons, seaux, savons et serviettes hygiéniques, afin de contribuer à la réduction des maladies d’origine hydrique chez les adultes et enfants vivant dans les familles d’accueil.

OXFAM a également fourni des intrants agricoles  à 350 ménages de Langala en territoire d’Uvira, qui ont accès à la terre, notamment des houes, pièce d’arrosoir, semence haricot, semence de chou, semence d’oignon et de semence d’amarante.

L’organisation explique que cette assistance intervient dans un contexte des affrontements qui opposent depuis plusieurs mois des groupes armés rivaux dans les Hauts plateaux de la province du Sud-Kivu. Un conflit sanglant qui fait des morts, des blessés, mais aussi des déplacés internes à travers la province.

«Bien que l’octroi de Cash soit nécessaire pour répondre aux besoins immédiats de ces déplacés, Oxfam  vise en outre, à moyen terme, à redonner à la population les moyens de subvenir à ses propres besoins grâce à la relance de la petite agriculture et petit commerce,» a déclaré Innocent Mumararungu, Directeur Pays d’Oxfam en RDC.

L’appui d’Oxfam a été salué par les bénéficiaires. Mme Narukundo, déplacée, estime que cet argent est un véritable soulagement. «Je vais le multiplier à travers l’association villageoise d’Epargne et de Crédit afin de financer mes travaux agricoles,» a-t-elle déclarée.

Même sentiment pour M. Jean-Claude, qui doit s’être déplacé avec sa femme et ses enfants de Rushama à Langala. En recevant cet argent, il espère ne plus cultiver pour ses voisins, et commencer sa propre petite activité génératrice des revenus.

Lire aussi Journée internationale de la Femme : « notre façon de parler, de penser et d’agir au quotidien peut lutter contre les inégalités sociales » (Oxfam)

Pour rappel, Oxfam travaille dans la province du Sud – Kivu depuis plus de dix ans principalement dans les secteurs de l’eau, hygiène et assainissement, protection, sécurité alimentaire mais aussi dans le secteur de la protection et Genre.

Dans le cadre de ce projet qui s’étend à Uvira, Bwegera et Langala, 312 portes de douche et 116 portes de latrines ont été construites, des robinets et bornes fontaines ont été connectés dans les sites des sinistrés d’inondations et quartiers contenant des familles d’accueil. Les leaders communautaires, comités de protection, comités de jeunes et enfants ont aussi été formés sur les aspects de promotion de la santé, la protection et le genre, mais aussi le plaidoyer et système de référencement en cas d’abus.

Jean-Luc M.

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.