Accès Humanitaire

Le Syndicat des Enseignants du Congo (SYECO) en province du Sud-Kivu; refuse à son tour de répondre à tout appel du Gouvernement, allant dans le sens de la reprise des cours.

Dans une déclaration publiée à l’issue de la réunion de vendredi 17 juillet 2020; et qui a été transmise au Gouverneur de province, ces enseignants disent avoir constaté le non-respect par le Gouvernement congolais; de ses engagements repris dans son accord avec les Syndicats des enseignants, du 18 décembre 2019.

Ces derniers exigent le payement des enseignants NU; le paiement de 2ème et 3ème palier en respectant la tension salariale de 1 à 10, ainsi que la suppression des zones salariales.

«Au vu de ce qui précède, les participants ont refusé de répondre à tout appel du Gouvernement; allant dans le sens de la reprise des cours; quelque soient les stratégies de protection contre le Coronavirus.» dit la déclaration signée par Roger Matabaro, Secrétaire provincial du SYECO.

Lire aussi Nyangezi: des enseignants opposés à une probable reprise des cours

Signalons que la reprise des cours devrait intervenir dans les prochains jours. D’une part, le Gouvernement congolais a décidé de ne plus proroger l’état d’urgence qui expire le 21 juillet 2020; et d’autre part, le ministre de l’EPST a garanti qu’il n’y aura pas d’année blanche.

Cependant, plusieurs enseignants ont dit ne pas être disposés à reprendre les cours. C’est le cas du Syndicat des Enseignants Catholiques (SYNECATH) au Sud-Kivu; qui a également refusé la fois passée de reprendre les cours, disant que le salaire des enseignants devrait être majoré.

Museza Cikuru

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.