Accès Humanitaire

Un Club des Journalistes œuvrant dans le secteur minier vient de voir le jour dans la province du Sud-Kivu ce 16 Février 2021.

C’est à l’issue d’un atelier de formation de 30 journalistes de la ville de Bukavu et des territoires de la province du Sud-Kivu, sur le code minier révisé et le suivi des revenus infranationaux dans le secteur minier (redevance minière).

Cet atelier avait pour objectif d’outiller les professionnels des médias sur les techniques de récolte, traitement et diffusion des informations en rapport avec les questions minières. Il vise aussi à faire connaître au public à travers les journalistes des dispositions pertinentes du code minier révisé et ses mesures d’application afin de voir clair dans les questions de redevance minière

Au cours de cette formation, Raoul Kitungano, le Coordinateur de l’organisation  « Justice Pour Tous »  (JPT) a demandé aux chevaliers de la plume de s’approprier cette législation minière pour qu’à travers les médias, les parties prenantes puissent adopter des attitudes pouvant favoriser la gestion efficiente  et une exploitation rationnelle de minerais.

Les journalistes présents à cet atelier de formation ont promis de réaliser le travail, d’une manière professionnelle, qui cadre avec le secteur minier.

Lire aussi:  Sud-Kivu : « Justice Pour Tous » lance la campagne de vulgarisation du code minier révisé

Pour eux, cette formation est d’une importance capitale.

« Nous venons d’être formés sur le code minier révisé, les redevances minières et leurs objectifs, sur les approches de vulgarisation de la loi minière et d’autres modules importants qui pourront nous aider à faire notre travail d’une manière professionnelle, » explique Henriette Sifa, journaliste de la radio Neno la Uzima; et membre du Club de Journalistes œuvrant dans le secteur minier.

Cet atelier de formation de deux jours (soit du lundi 15 au mardi 16 Février 2021), a eu lieu au restaurant « chez Mama Kinja », dans la commune d’Ibanda à Bukavu. 

La formation a été organisée par l’organisation « Justice Pour Tous » avec l’appui financier du Fonds des Nations Unies pour la Démocratie.

Honneur-David Safari 

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.