Accès Humanitaire

Un habitant de Kibirizi/Kalonge a succombé à ses blessures ce mercredi matin dans un hôpital de la place. Selon des sources locales, la victime a reçu une balle dans l’abdomen, lors d’un échange des tirs mardi tard la nuit à Kibirizi, dans le territoire de Rutshuru au Nord-Kivu, entre des porteurs d’armes non encore identifiés.

La victime a été dépêchée à l’hôpital de Kibirizi où elle s’est alors éteinte ce mercredi vers 6 heures.

 «On lui a tiré dessus, c’était au tour de 22 heures. Il y avait beaucoup des tirs. Nous avons appris que ce garçon a été blessé et a été dépêché à l’hôpital. Ce matin, il est mort à la suite de ces blessures qu’il a eues la nuit. S’il y a eu beaucoup de tirs la nuit, nous pensons que c’est l’œuvre de ces bandits qui sont dans l’agglomération et qui détiennent les armes, ce sont donc eux qui l’ont tué, mais nous ne connaissons pas encore d’où sont venus ces gens qui l’ont tué,» explique le fonctionnaire délégué du Gouverneur de province à Kibirizi.

Notez que de nombreux groupes armés locaux et étrangers sont actifs dans cette partie de la chefferie de Bwito.

La Rédaction

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.