Accès Humanitaire

Trois pêcheurs congolais enregistrés à Kisaka sur la côte ouest du Lac Edouard auraient été torturés par les militaires ougandais la semaine dernière, dans le territoire de Rutshuru au Nord-Kivu.

Selon des sources de la Société Civile à Nyakakoma où ces pêcheurs sont arrivés dimanche à la mi-journée; ces pêcheurs congolais ont été surpris entrain de pêcher dans les eaux ougandaises; où ils espéraient faire une bonne moisson. 

Ces derniers ont affirmé que ces militaires ougandais les ont tabassés avant de les relâcher. Ils ont ensuite saisi leurs pirogues, moteurs hors-bord et des filets de pêche.

Ces pêcheurs congolais sont arrivés à Nyakakoma à bord d’une petite embarcation de fortune. Ils ont été reçus dans une structure de santé de Nyakakoma pour les premiers soins, rapporte la Société Civile locale.

Faustin Ntawite, depuis Rutshuru

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.