Accès Humanitaire

La cérémonie de prestation de serment de 3 nouveaux juges de la cour constitutionnelle s’est déroulée ce mercredi 21 octobre 2020 au Palais du peuple; sans les députés et sénateurs du Front Commun pour le Congo (FCC); et les présidents des deux chambres du Parlement.

Dans ce poème que vous propose Laprunellerdc.info, Magloire Paluku, ancien journaliste responsable de Kivu 1 à Goma; s’interroge s’il y a un survivant dans la République, après ce mercredi agité.

 

MERCREDI EST PASSE, Y A-T-IL UN SURVIVANT DANS LA REPUBLIQUE ?

 

Un mercredi contre six jours de la semaine,

La république a été momentanément confisquée

Une hymne à remplacé Un Hymne par la haine

Deux doigts en fourchette contre un salut démasqué.

C’était un mercredi des morts-vivants contre des vivants morts

Un jour pour applaudir un avenir gâché, dans un faux décor !

 

Mercredi est passé, y a t-il un survivant dans la république ?

Les forts d’un jour ont affiché leurs témérités

Ils méritaient cette journée pour purifier leur nom en mystique

Ils ont bouilli le chef dans une marmite déshéritée

Mixture de la Prima Curia et de la franc-maçonnerie

L’Américain de l’Anaconda a servi la sauce de la chamaillerie !

 

La république d’un Né-Kongo était passée

La république d’un Mungala est dépassée

Et la république d’un Muswahili a trépassé

Et la république d’un Muluba est entrain d’outrepasser

Vivement la république d’un Dieu pour tout surpasser !

 

Les orphelins d’un président sont allés bénir leur bourreau

Ils sont comblés d’avoir comblé un vide par une faute

La raison du président est la plus forte même sans bureau

Mais que dit un silence après ce mercredi des après votes ?

Il est mieux d’être célibataire que alliés querelleurs

La sagesse ne peut cohabiter avec des  banqueroutiers railleurs !

MAGLOIRE PALUKU

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.