Accès Humanitaire

La ministre congolaise de l’Economie, Acacia Bandubola, a été contrôlée positive au Coronavirus le matin du jeudi 19 mars 2020 à Kinshasa, annoncent à Politico.cd, plusieurs sources gouvernementales. Elle est placée en quarantaine avec son époux.

D’autres membres du gouvernement sont actuellement testés et restent en observation.

Ministre de l’Economie nationale, Acacia Bandubola présentait des symptômes depuis 48 heures, font savoir des sources concordantes. « Elle a été testée positive. Les résultats ont été communiqués ce matin. Depuis, elle et son mari son placés en quarantaine, y compris son directeur de cabinet adjoint, qui est également son frère», explique une membre de son cabinet.

Avant la ministre de l’Economie, c’est son directeur de cabinet adjoint, également son frère, qui a été testé positif au Coronavirus mardi 17 mars. C’est le 7ème cas annoncé par le ministre de la Santé. « Son directeur de cabinet adjoint, qui est également son frère, est interné depuis à l’Hôpital du Cinquantenaire. C’est le 7ème cas annoncé par le ministre de la Santé. Il serait à la base de l’infection de la ministre », explique notamment le journaliste Achille Kadima, éditeur du journal Africa News qui a annoncé également l’information.

Lire aussi Coronavirus : la RDC passe de 7 à 14 cas confirmés ce mercredi

La RDC est passée à la vitesse supérieure mercredi soir après l’annonce du président Tshisekedi, qui a notamment mis en place plusieurs mesures pour faire face à cette pandémie du Coronavirus, dont la suspension du trafic aérien en provenance des pays à risque, et plusieurs restrictions de rassemblements à travers le pays. Pendant ce temps, alors que la RDC ne connaissait jusqu’alors que des cas de contamination venus de l’étranger, 4 des 14 cas ont été contaminés sur place à Kinshasa. Deux ont été contaminés dans la matinée de mercredi.

« Nous avons entre nos murs sept malades. Les quatre premiers cas, c’était des cas importés. Maintenant à partir d’hier, nous avons noté qu’il y a des cas autochtones c’est-à-dire les contaminations au niveau local. Donc, les Congolais qui n’ont pas voyagé, qui sont restés ici commencent à être contaminés », expliquait le Docteur Eteni Longondo dans la matinée de mercredi.

Le soir, le ministre congolais de la Santé a annoncé de nouveaux cas, dont deux autres infectés sur place à Kinshasa. “L’INRB vient de m’informer de 7 nouveaux cas de COVID-19 diagnostiqués ce soir. Ils sont tous Congolais mais 5 ont séjourné ou transité par la France. 2 séjournent à Kin mais étaient en contact avec 1 cas positif venu de la France“, dit-il dans un tweet.

Lire aussi Coronavirus en RDC: voici toutes les mesures annoncées par Félix Tshisekedi

Par ailleurs, ce jeudi, des membres du cabinet du ministre Bandubola se sont présentés systématiquement à l’INRB pour passer un test de dépistage au Coronavirus. En outre, la ministre a pris part au Conseil des ministres tenus à Kinshasa le vendredi 13 mars à la Cité de l’Union Africaine autour du président Félix Tshisekedi. Un ministre affirme à Politico.cd que le Chef de l’État a ordonné immédiatement un dépistage de tous les membres du gouvernement.

Avec Politico.cd

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.