Accès Humanitaire

    Clovis Mutsuva, un militant du mouvement citoyen Lutte pour le Changement (LUCHA), section de Beni, au Nord-Kivu (Est de la RDC) s’inquiète de la détention du Docteur Olly Illunga, ancien ministre de la santé, récemment condamné pour détournement des fonds liés à la riposte contre Ebola. Il estime aussi que la procédure n’a pas été respectée.

    S’exprimant à ce sujet ce Samedi 28mars 2020, Clovis Mutsuva, exige plutôt un audit financier au sein des organisations non-gouvernementales (ONG) qui ont travaillé dans la riposte contre la maladie à virus Ebola en RDC, pendant son règne.

    Il sauhaite également voir des enquêtes sur les collaborateurs de l’ancien ministre de la Santé au niveau de la province du Nord-Kivu et de l’Ituri être déclenchées.

    « Un audit pour tous ce qui ont géré de haute responsabilité dans cette riposte sera capitale pour savoir la part de chacun. Certaines personnes ne sont pas jusque maintenant payées, pendant que les salaires d’autres ont été diminué par ce qu’ils sont natif de Beni. Même après la démission du docteur Oly, il ya des arriéré dans tous les services de la riposte qui gère nombreux de Beni», ajoute Clovis Mutsuva.

    Il ya eu des magouilles oui, mais orchestré par qui? s’interroge le militant, à Lprunellerdc.info, avant d’appeler les juges à faire une décente sur terrain (dans les zones touchées) pour savoir les magouilles de chacun des acteurs qui étaient impliqués dans la riposte.

    Pour lui, la condamnation du docteur Olly Illunga semble être un acharnement politique car la procédure n’a pas été respectée.

    En revanche, un autre camp, conduit par le député national Crispin Mbindule plaide pour que l’ancien ministre soit plutôt transférer à la prison de Kangbay.

    Il a dit initier une pétition de la population pour que cela soit effective.

    Rappelons ici que l’ancien ministre de la Santé, le Dr Oly Ilunga, a écopé de 5 ans de travaux forcés pour détournement de fonds alloués pour la gestion de la 10e épidémie de la maladie à virus Ebola en République démocratique du Congo.

    Roger Kambale, depuis Beni

    Partager.

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.