Accès Humanitaire

Des proches du Gouverneur du Sud-Kivu dénoncent une « manipulation » par des personnes « connues », qui le citent dans la spoliation de la concession Murhala en groupement d’Irhambi-Katana, en territoire de Kabare au Sud-Kivu.

Dans un démenti apporté par la Cellule de Communication du Gouverneur Théo Ngwabidje, celle-ci nie toute implication de Ngwabidje et son Directeur de cabinet, Jean-Claude Mubalama, dans la spoliation de cette concession.

Faisant référence au pont de presse tenu par le Défenseur des droits humains, Pascal Mupenda, la cellule de Communication du Gouverneur Théo Ngwabidje parle des propos « mensongers et diffamatoires » dont aurait utilisé celui-ci pour ternir l’image de l’autorité provinciale.

 » L’on a vu circuler, depuis quelques jours, un point de Presse de Maitre Pascal Mupenda, contenant des propos mensongers et diffamatoires à l’encontre du Gouverneur de Province, de son Directeur de Cabinet ainsi que d’autres personnalités respectables originaires de cette Province. Il se permet d’y mêler ces deux autorités dans une affaire qui ne les concerne absolument pas. L’audace de ce monsieur le pousse à y impliquer gratuitement des membres de la famille présidentielle, les faisant passer pour acheteurs de la concession litigieuse! C’est très grave! J’espère qu’il mesure la gravité de sa déclaration et les conséquences y afférentes » réplique Paterne Nkuzi, coordonnateur adjoint de la Cellule de Communication du Gouverneur Théo Ngwabidje.

Sans aborder les détails du dossier, celui-ci note 5 faits dans les propos du DDH, qui selon lui font croire à une manipulation.

  1. Personne des deux personnalités (le Gouverneur de Province Théo Ngwabidje Kasi et son Dircab, le Professeur Jean Claude Mubalama) ne connait cette concession de Murhala. Ils ne l’ont même jamais vue. Est-il concevable qu’ils soient vendeurs ou qu’ils cherchent à vendre un bien qu’ils ne connaissent même pas? Il y a deux parties qui se disputent ladite concession et seules les décisions judiciaires peuvent révéler le vrai propriétaire. En quelle qualité le Gouverneur et son dircab interviendraient dans cette vente?
  2. Contrairement aux allégations de ce Défenseur, aucun élément de la police ni de la Garde Républicaine ne se trouve sur la concession litigieuse sur instruction du Gouverneur. Leurs chefs hierarchiques peuvent en témoigner. L’exécution est une affaire du greffe d’exécution, appuyé par la Police. Le Gouverneur de Province et son Dircab n’ont jamais interféré dans l’exécution des décisions judiciaires évoquées, lesquelles leur sont, du reste, inconnues.
  3. Ce défenseur a également prétendu que le Gouverneur et son Dircab se seraient rebellés contre les décisions de justice. Comment peuvent-ils se rebeller contre des décisions qui ne les concernent pas et inconnues d’eux? C’est illogique au plan juridique!
  4. Le défenseur affirme aussi que le Gouverneur et le Dircab auraient instruit l’Administrateur du Territoire de Kabare de rapporter la décision de désaffection de la concession litigeuse prise par son prédécesseur sous peine de révocation. Peut-il montrer l’acte par lequel le Gouverneur aurait instruit l’Administrateur du Territoire de rapporter la décision de son prédécesseur. Il s’agit là encore d’un mensonge grossier.
  5. Fort curieusement, ce défenseur finit par dévoiler ses vrais mobiles: il évoque l’arrêt R.Const. 1925 réhabilitant le Gouverneur Théo Ngwabidje. Quel rapport y a-t-il entre l’arrêt de la Cour constitutionnelle et le dossier de la concession de Murhala?

 » En évoquant la question de réhabilitation  du Gouverneur Théo Ngwabidje on comprend aisément qu’il est manipulé par une haute personnalité politique, originaire de cette Province, qui convoite aussi ladite concession » fait observer la cellule de communication de Ngwabidje.

Pour rappel, un conflit foncier est rapporté entre la famille Buhendwa Mpama Melchior et Damien Ntambuka. Dans ce conflit autour de la concession Murhala, les défenseurs des droits humains y dénoncent une main noire du Gouverneur Théo Ngwabidje et son directeur de cabinet, qui useraient de leur influence pour faciliter la spoliation de cette concession.

Dans sa récente sortie médiatique, Me Pascal Mupenda  a d’ailleurs affirmé que cette concession est en voie d’être vendue à la première dame, Denise Nyakeru. Ce qui pour lui, pourrait engendrer un Mbobero 2 dans cette partie de la province.

Bertin Bulonza

Share.

Un commentaire

  1. Pingback: Spoliation de la concession Murhala : Pascal Mupenda réagit aux propos « mensongers » de la partie Ntambuka et Ngwabidje

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.