Accès Humanitaire

Amars Niyongabo, l’ entraîneur titulaire de l’ Omni Club Bukavu Dawa n’as pas encore réussi à gagner un moindre match ou même faire un match nul  depuis son arrivée à la tête du staff technique de l’ OC Bukavu Dawa.

Sur les deux matchs livrés à domicile, face respectivement à Nyuki de Bembo (2-3) et Dauphin Noir de Goma (0-1), pour le compte de la phase allé de la Ligue Nationale de Football(Vodacom Ligue 1), le technicien Burundais n’a pas réussi à offrir le premier sourire au nouveau comité dirigé par Eric Rubuye, et surtout aux supporters des noirs blancs de Bukavu, dont leur club occupe jusqu’ à présent le bas du classement provisoire.

Après cette deuxième défaite enregistrée ce dimanche 3 janvier 2020 au stade de la concorde de Kadutu, le technicien Burundais s’est exprimé lors de la conférence de presse d’après match, sur la santé actuelle de son club.

Amars estime que ces défaites seraient liées à la composition de son effectif dont, selon lui, certains joueurs ne sont pas à la hauteur du championnat. Un problème qu’il juge très sérieux et que le comité devrait résoudre s’il espère à une suite favorable dans le championnat.

« On a des lacunes qu’il faut combler le plus tôt possible, si non, on ne va aller nulle part.  Il y a des lacunes qui sont vraiment visibles au niveau de la défense, au niveau de la médiane, au niveau de l’attaque, il faut qu’on soit correcte avec nous-même. Il y a des éléments qui manquent pour que l’équipe soit solide, par ce qu’il y a des erreurs qu’on corrigent à l’entraînement mais que les joueurs commettent dans le match » regrette-t-il.

Celui-ci indique qu’ils sont déjà à la recherche des certains éléments pour renforcer l’ossature de l’équipe surtout dans l’axe de l’attaque qui, selon lui, est presque inexistant.

« On est en train de chercher où on peut avoir 3 ou 4 joueurs, je pense qu’on est sur les pistes, et comme il y a dix jours avant le match de Mazembe, on sera au moins avec 4 ou 3 joueurs nouveaux. Je compte renforcer l’axe central, le milieu on a pas des récupérateurs, et puis au niveau de l’ attaque, on a rien, surtout au niveau de l’axe de l’attaque il n’y a rien. » précise-t-il.

Signalons qu’en Vodacom division 1, l’OC Bukavu Dawa occupe la queue du classement avec 8 points sur 51 possibles. Il vient derrière l’ AS Nyuki de Butembo qui compte 12 points dans sa gibecière. La tête du classement reste dominée par le TP Mazembe qui compte 38 points sur 15 matchs joués.

Irenge Bagenda

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.