Accès Humanitaire

    Il n’y a pas de rupture d’assistance dans l’orphelinat «Tukinge Yatima» de Kasindi malgré la crise économique déplorée ces jours en RDC, après l’annonce des mesures « drastiques » prises par le chef de l’Etat, pour lutter contre la pandémie de Coronavirus.

    Dans un entretien avec Laprunellerdc.info ce lundi 30 mars 2020, Kavugho Maliro Desanges, responsable de ce centre d’encadrement des enfants orphelins, fait savoir que jusqu’à présent, les personnes de bonne volonté continuent à approvisionner ce centre en vivres et non vivres.

    Des actes ‘’louables’’ qui selon elle, permettent à plus de 126 enfants orphelins, victimes des atrocités commises dans la région de Beni, et cantonnés dans cet orphelinat, à survivre pendant cette période où les activités économiques sont paralysées suite à la présence du Covid-19 dans le pays.

    « Les personnes de bonne volonté sont entrain de venir pour assister les orphelins pendant cette période. Les vivres et non vivres comme les habits les matelas, les souliers et tant d’autres bien nous arrive.’’ indique-t-elle.

    Kavugho Maliro remercie ceux-là qui continuent à agir favorablement en faveur de ces enfants, et invite d’autres personnes de bonne volonté à les emboîter le pas.

    Elle précise que ces orphelins de «Tukinge Yatima» sont suffisamment sensibilisés pour lutter contre le Covid-19, qui a fait jusque-là 81 victimes dont 6 décès et 3 guéris en RDC.

    Heritier Ndunda Bin Mulemberi, depuis Kasindi

    Partager.

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.