Accès Humanitaire

Le Gouvernement provincial du Nord-Kivu vient de fermer officiellement toutes les pistes «illicites» qui favorisent la fraude à la frontière Congolo-Ougandaise, à partir du poste frontalier de Kasindi, au Nord-Kivu.

C’est le ministre provincial des Finances et mines, David Kamuha, qui l’a dit ce vendredi 06 mars 2020, au cours d’une conférence de presse tenue à Kasindi, après la consultation depuis jeudi dernier, de différentes couches sociales.

Pour accroître les recettes de la province, celui-ci vient également d’autoriser la population de reprendre l’exportation des produits agricoles, dont le café et le cacao, mais dans la voie légale.

«Nous avons décidé de la fermeture, avec effet immédiat, de toutes les pistes illicites, qui favorisent la fraude. Et voilà pourquoi, nous avons tenu à visiter ces pistes, plus de 25 à Kasindi. Personne n’est autorisé à traverser ces pistes avec des marchandises, quel que soit leur nature, et quel que soit leur quantité. Nous avons également décidé de la levée de la mesure, qui interdisait l’exportation du Cacao, du Café, et de la Vanille à Kasindi. Le Gouvernement provincial annonce la reprise officielle des exportations de ces produits, mais dans le respect strict de la réglementation.» a dit David Kamuha.

Par ailleurs, le ministre indique qu’à partir du 1er avril prochain, aucune moto ne pourra plus circuler dans tout le Nord-Kivu sans plaque d’immatriculation, suite à la situation sécuritaire volatile dans plusieurs coins de la province. David Kamuha demande aux habitants d’occuper les espaces conquises par l’armée, jadis occupés par les ADF, pour le développement et la paix.

Heritier Ndunda Bin Mulemberi, depuis Kasindi

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.