Accès Humanitaire

La société civile coordination urbaine de Beni, au Nord-Kivu salut le passage de la présidente de l’Assemblée nationale dans la région de Beni.

Cependant, elle s’indigne de de n’être pas reçue par celle-ci pourtant détenant des informations concernant les massacres de civils.

Kizito Bin Hangi, son président regrette que la présidente de l’Assemblée nationale ait décidé de quitter la région juste après les massacres des civils à Halungupa dans le secteur Rwenzori.

Pour la société civile, Jeanine Mabunda, devrait d’abord siéger pour parler du  massacre qui venait de se commettre en sa présence dans la localité de Halungupa.

« Pour nous comme société civile ça ne nous enchante pas. Nous pensons qu’elle pouvait reporter son voyage pour une date ultérieure le temps pour elle de s’enquérir de la situation d’halungupa où les civils venaient d’être tués à sa présence. Nous sommes très désolé face à ça car nous ne savons plus qui viendra nous sauver des griffes des ADF.  Nous ne sommes donc pas satisfaits de la manière de faire des autorités nationales« conclut Kizito Bin Hangi

Signalons que Jeannine Mabunda, présidente de l’Assemblée nationale est en tournée à l’Est depuis la semaine dernière. Arrivée par Goma, Jeannie Mabunda a été à Beni le lundi 17 puis est allé à Bunia le mardi et Bukavu le mercredi et jeudi.

Elle a dit venir pour compatir avec le peuple de l’Est pour le témoigner la solidarité nationale au vu des multiples problèmes dans lesquels ils vivent.

Roger Kakulirahi, depuis Beni

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.