Accès Humanitaire

Le centre de traitement Ebola (CTE) Beni au Nord-Kivu a de nouveau libéré deux autres personnes guerries, d’Ebola(CTE) ce dimanche 16 février 2020.

Parmis les personnes guerrie figure une enseignante qui avait été infectée dans une structure sanitaire de la place.

Aussitôt liberées, les personnes déchargées n’ont pas manqué d’exprimer leur satisfaction. Ces dernières ont témoigné d’une bonne prise en charge au centre de traitement Ebola CTE/Beni.

Kavira Kasimba Guilaine, enseignente de carrière comme c’est d’elle qu’il s’agit, a appellé  les habitants de Beni à comprendre que Ebola est une réalité.

Elle appelle la communauté toute entière à avoir l’habitude de se rendre au CTE, le plus vite possible aussitôt atteint par la maladie.

Elle a conseillé aux habitants la mise à pratique des règles d’hygiène et des conseils des professionnels des santés pour arriver à la guerison.

Il sied de noter que des avancées significatives s’enregistrent dans la lutte contre cette maladie à Beni.

Dans un point de presse à Beni ce weekend, le docteur David John, coordinateur de la riposte contre Ebola à Beni, n’a pas manquer de salué l’engagement de la population dans la lutte contre Ebola.

Roger Kambale, depuis Beni

Share.

Un commentaire

  1. MIRUHO SADIKI CHARLES on

    Nous demandons à nos autorités congolais de prendre les choses au sérieux car les personnes sont entrain d’être contaminés jour au jour en RDC.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.