Accès Humanitaire

Monsieur Katanda Kazenda, prisonnier de son état, est mort de suite de faim à la prison centrale de Kamituga située à Camp Six dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu.

Selon le Comité d’Action pour le Développement Intégral de Mwenga (CADIM asbl), c’est après que le détenu ait passé au moins trois jours sans manger qu’il à rendu l’âme dans sa cellule à la prison centrale de Kamituga, la nuit du lundi 15 au mardi 16 juin.

 » Le défunt Katanda, a été arrêté depuis le 28 avril dernier, mais par manque de nourriture dans la maison carcérale de Kamituga, la famine l’a emporté et devient ainsi le deuxième détenu à perdre la vie toujours par la même cause », a indiqué à Laprunellerdc.info, monsieur Iddy Kyalondawa de CADIM asbl.

Ce dernier ajoute que l’équipe de la croix rouge de la ville de Kamituga est venue, la matinée de ce mardi 15 juin récupérer le corps sans vie du prisonnier pour le transporter à la morgue de l’hôpital général de référence de Kamituga en attendant l’enterrement.

Malgré plusieurs alertes des organisations de la société civile que politique aux différentes autorités locales et provinciales sur la situation des détenus qui prévaut ce dernier temps dans la prison centrale de Kamituga, c’est un silence radio qui s’observe jusqu’à présent.

CADIM asbl pense que les autorités devraient s’impliquer directement dans ce dossier afin d’approvisionner cette maison carcérale dans un délai raisonnable pour éviter d’autres décès dans les prochains jours.

Cette structure citoyenne déplore également les mauvaises conditions sanitaires et hygiéniques dans lesquelles vivent ces prisonniers et pourtant ils ont aussi bien que prisonniers droits à un environnement sain et à des soins de qualité.

Abdallah Mapenzi

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.