Accès Humanitaire

Raphaël Lukige, détenu à la prison Centrale de Kamituga, a rendu l’âme ce mercredi 09 septembre 2020, dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu.

Selon des sources au sein de cette maison carcérale, celui-ci serait mort par manque d’assistance médicale; alors qu’il était malade depuis plusieurs jours.

Les organisations locaux de défense des droits de l’homme, demandent aux autorités provinciales de s’impliquer le plus tôt possible dans ce dossier; et de doter la prison de Kamituga des subventions, pouvant lui permettre de nourrir et soigner les détenus.

Lire aussi  Manque de nourriture et des médicaments dans les prisons: Tshisekedi promet de suivre personnellement la situation

Signalons que les conditions carcérales en RDC sont déplorées chaque fois. Si d’une part des détenus manquent de quoi se nourrir, d’autres part, ce sont des médicaments qui manquent; alors que les mauvaises conditions de détention provoquent diverses maladies.

En plus du manque de nourriture et des soins de santé adéquats qui est un problème général des maisons carcérales du Sud-Kivu; notamment la prison centrale de Bukavu, la Prison de Kabare fait face au manque d’eau, qui est très souvent à la base des décès dans cette maison carcérale.

Les autorités provinciales avaient promis de rendre effectif le désengorgement des prisons, pour faire face à tous ces défis; mais seulement quelques détenus ont été libérés, et plusieurs autres qui ont soit purgé leurs peines, ou en attente de jugement, continuent à croupir en prison.

En conseil des ministres vendredi 4 septembre dernier, Félix Tshisekedi avait instruit le Gouvernement de tout mettre en œuvre; pour que les prisons ne puissent plus jamais manquer de quoi nourrir ou soigner les détenus; tant à Kinshasa qu’à l’intérieur du pays.

La Rédaction

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.