Accès Humanitaire

Une fille pygmée d’environ 15 ans a été violée par deux présumés Maï-Maï, la soirée de ce jeudi 6 avril 2023 au campement Hewa Bora au bord de la rivière Lwama, dans le groupement de Basonga, à 25 kilomètres du village Kahoho, territoire de Kabambare au Maniema.

Selon l’Association pour la Restauration de la Paix et la Justice (ARPJ) qui nous livre cette information, la victime est tombée dans les mains de ses bourreaux pendant qu’elle partait  faire la lessive à la rivière Lwama. C’est en cours de route que ces porteurs d’armes l’ont violée à tour de rôle.

«La victime n’a pas reçu de soins, suite à la distance entre le campement où résident ces pygmées et le Centre de Santé,» alerte ARPJ, qui dit condamner cet acte « ignoble ».

Cette structure demande une enquête urgente afin que les auteurs de ce viol soient punis conformément à la loi. Elle appelle également les organisations humanitaires à s’impliquer, notamment pour l’assistance de la victime en soins de santé.

Trésor Wilondja

Share.

Un commentaire

  1. Pingback: Maniema : plus de 600 ménages en déplacement suite aux affrontements à Sombe et Lubaya - La Prunelle RDC

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.