Accès Humanitaire

Plus de 40 personnes sont englouties dans 3 puits d’or dans le carré minier D3 dans le Quartier Mero Tchanda, ville de Kamituga dans Mwenga au Sud-Kivu, l’après-midi de ce vendredi 11 septembre 2020.

La nouvelle est donnée à Laprunellerdc.info par le président de la Société Civile, Hansen Kaseke.

Selon lui, cette catastrophe arrive après des fortes pluies survenues sur cette partie de la Province du Sud-Kivu ; des pluies débutées dans l’après-midi.

Lire aussi: Mwenga: Quatre personnes mortes par asphyxie dans un puits d’or à Kamituga

Hansen Kaseke explique que les eaux de pluie ont inondé les trois puits d’or alors qu’une masse de personnes y travaillait. Ces pluies ont alors occasionné des éboulements. Ils sont entre 40 et 50 personnes, explique-t-il.

«Les eaux de pluie ont envahi les 3 puits d’or et ont englouti plus de 40 personnes au carré minier D3. Il est difficile d’établir le bilan à l’heure actuelle mais les démarches sont en cours pour tenter de secourir les creuseurs et autres. C’est très difficile de savoir s’il y a des survivants », raconte-t-il.

La police de mine en territoire de Mwenga avance un bilan de plus de 50 personnes coincées dans ces puits.

Jusqu’à 18 heures de ce vendredi, toutes les tentatives pour sortir les premiers corps n’ont pas encore abouti, confirme pour sa part le maire de Kamituga Alexandre Bundya.

Lire aussi: Mwenga: Deux personnes mortes dans un puits d’or à Kamituga

La Société Civile craint qu’avec l’ampleur des dégâts, il soit difficile de trouver des survivants dans ce drame.

Pour l’instant, des acteurs de la Société Civile œuvrant dans le secteur minier se désolent de constater que des accidents continuent à être enregistrés dans des puits d’exploitation artisanale d’or dans plusieurs entités de la province sans que les services attitrés ne prennent des dispositions pour limiter les dégâts. 

Alain Shukuru, depuis Kamituga

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.