Accès Humanitaire

Une vive tension a été signalée la nuit de samedi à ce dimanche 28 novembre 2022 à Shanje, dans le territoire de Kalehe au Sud-Kivu. Selon la Société Civile locale, l’incident est survenu après qu’un Commandant de la Police locale ait tiré sur un civil, qui est décédé quelques heures après.

James Musanganya, Président de la fédération de la Société Civile de Kalehe, affirme que c’est samedi aux environs des 19 heures, sur avenue Muderi dans le village Lowa Numbi, que ce policier a tir& sur M. Maboke, 32 ans, qui a été atteint au niveau de l’abdomen.

Selon lui, la Police était venu arrêter la victime, pour des raisons non encore élucidées jusqu’ici.

Une information confirmée par Delphin Birimbi, président du Cadre de Concertation Territorial de la Société Civile de Kalehe, qui ajoute que cet homme marié et père de 8 enfants, a été transféré au Centre Hospitalier de Numbi dans la même nuit. «Le matin de ce dimanche, il a encore été transféré à Minova, mais il est décédé en cours de route entre Numbi et Kalungu,» affirme-t-il.

Des habitants en colère, protestant contre ce meurtre, des habitants de Shanje ont brulé « tous les Bureaux de services étatiques de Shanje », notamment le Bureau de la Police locale, affirme la Société Civile, qui indique que la situation y est restée tendue toute la journée de ce dimanche.

Cette structure salue tout de même le fait que le présumé auteur de ce forfait a été arrêté par des éléments FARDC basés à Shanje. Le CCTSC de Kalehe demande à l’auditorat militaire garnison de Bukavu d’organiser une audience foraine à Kalehe, afin de juger ce Policier.

Byamungu Hamuli, depuis Kalehe

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.