Accès Humanitaire

Le Cadre de Concertation Territorial de la Société Civile se réjouit du déploiement des éléments FARDC l’après-midi de ce lundi 20 février à Tushunguti, dans le groupement de Ziralo, en territoire de Kalehe.

Dans une note parvenue à Laprunellerdc.info, cette structure indique que ce déploiement fait suite à son récent plaidoyer auprès des responsables de l’armée et autres autorités en province du Su-Kivu.

Delphin Birimbi, président du CCTSC/Kalehe, pense que cette unité de l’armée va permettre de mettre fin à l’activisme de tous les groupes armés dans cette région, parmi eux les Mai-Mai, les Nyatura, et les Raiya Mutomboki.

« C’est depuis cet après-midi vers 14h que les éléments de l’armée sont déployés à Tushunguti. Ceci est le résultat d’une action de plaidoyer menée toute la semaine passée à Bukavu par le CCTSC/Kalehe, auprès des autorités de la Province ayant la Sécurité dans leurs attributions. La présence de l’armée dans cette entité permettra à faire échec à l’activisme des groupes armés, dont les Mai -Mai, Nyatura et Raiya Mutomboki, pour restaurer l’autorité de l’Etat, mais également sécuriser la population et ses biens. » affirme-t-il.

Tout en présentant ses remerciements au Commandant de la 33ème Région militaire, le Général Akili Mundos, le CCTSC en territoire de Kalehe demande à celui-ci de continuer avec le déploiement et le renforcement des unités FARDC dans toutes les autres entités, comme détaillé dans sa note de Plaidoyer Sur la sécurité de ce territoire.

A la population, cette structure demande d’être toujours dernière l’armée comme toujours, pour qu’elle puisse réussir sa mission.

Museza Cikuru

Share.

Un commentaire

  1. Mulonda jack on

    j’aime beaucoup ce média en ligne, la qualité de l’information et la promptitude de diffusion fait de lui le meilleur dans la sous region de grands lacs.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.