Accès Humanitaire

Des hommes en armes ont de nouveau tué une fille et blessé gravement son frère aux environs de 22 heures de ce jeudi 15 octobre 2020 après une attaque à Kahungu, territoire de Kabare.

Selon Emmanuel Bengehya, président de la Société Civile de Kabare indique ces malfrats ont aussi pillé plusieurs bien de valeur et une importante somme d’argent dans plusieurs ménages de la place.

«Des bandits armés ont encore tué une fille dans le village de Kahungu par balles et son frère est gravement blessé.  C’était au tout de 22 heures ce jeudi 15 octobre. Ces malfrats ont commis ce forfait après avoir pillé dans plusieurs ménages» explique-t-il à Laprunellerfc.info.

Notre source indique que depuis lundi de cette semaine, des coûts des balles se font entendre presque jour dans les villages riverains du Parc national de Kahuzi Biega. Et d’autres attaques vont même au delà jusqu’à Mudaka, toujours en territoire de Kabare.

Cet incident arrive après qu’un autre enfant ait trouvé la mort dans des circonstances similaires à Katana. Des bandits armés avaient fait incursion dans ce village en date 3 octobre. Voulant ravir une arme à un militaire, des échanges des tirs s’en sont suivis et un enfant de 8 ans avait été atteint par balle et s’en était mort.

Rappellons aussi qu’un convoi du ministre provincial de l’agriculture a été attaqué ce même jeudi 15 octobre au courant de la journée.

L’activisme des nouveaux et anciens groupes armés dans et autour du PNKB met donc en mal et menace fortement la paix des habitants riverains en particulier et de tout Kabare en général.

La Société Civile, qui indique que cela fait deux ans que des villages comme Kahungu, Mabingu et Kabushwa, sont contrôlés par des groupes armés; demande que des autorités prennent des mesures pour que Kabare soit entièrement sous leur contrôle

«Nous dmandons aux autorités provinciales et Nationales de prendre des mesures afin que Kabare ne soit totalement sous son contrôle. Trop c’est trop. Ça doit finir», a-t-il dit.

Jean-Luc M.

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.