Accès Humanitaire

    Jean-Bamanisa Saidi, Gouverneur de la province de l’Ituri, s’insurge contre l’entretien par certaines personnes «en mal de positionnement»; des milices actifs dans sa province depuis quelques années.

    D’après lui, ces derniers veulent déstabiliser la province sous prétexte de vouloir créer un nouvel Etat; qu’ils vont diriger en offrant aux étrangers les richesses du Congo.

    Il l’a dit ce mercredi 29 Septembre 2020 à la presse de Bunia; après l’ouverture de la session parlementaire de septembre à l’Assemblée provinciale de l’Ituri.

    «Des groupes armés actifs dans la province de l’ituri notamment CODECO, F.P.I.C dit Chini ya kilima; bénéficient de soutien de certaines personnes en mal de positionnement qui promettent du miel aux miliciens. Leur mise en place ne date pas de 2017. Par exemple le CODECO est là depuis 2003. Il s’est endoctriné dans la population; et c’est aujourd’hui que nous découvrons qui est CODECO. Aujourd’hui Chini ya kilima, est soutenu par des gens qui déstabilisent l’Ituri; au motif de créé un nouvel Etat qu’ils vont diriger, pour offrir les richesses du Congo aux étrangers.» déclare Jean Bamanisa.

    L’autorité provinciale interpelle les structures de la Société Civile et la population de l’Ituri; à dénoncer au près des services de sécurité, tout celui qui soutient ou collabore avec les ennemis de la paix.

    Roger Kambale

    Share.
    Leave A Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.