Accès Humanitaire

10 civils ont été tués par des bandits armés non encore identifiés; dans une intervalle de seulement un mois dans 3 villages; en chefferie Walese Vonkutu, territoire d’Irumu, dans la province de l’Ituri.

D’après l’ONG convention pour le respect des droits humains CRDH/Irumu en Ituri; qui dresse ce tableau sombre, les victimes sont souvent achévées par leurs boureaux, à leurs domiciles.

Le cas le plus récent est celui enregistré la soirée du vendredi 23 octobre 2020; aux environs de 20 heures, à Mayalibo, localité voisine de Bwanasura, en chefferie Walese Vonkutu, à  46 kilomètres au sud de Komanda sur la RN4.

Selon Christophe Munyanderu, Coordonateur de cette organisation dans la zone qui livre l’information à Laprunellerdc.info; il s’agit du nommé Paluku Mwera Djohn, qui a été fusillé par des bandits à son domicile; avant d’être depeché à l’hôpital où il a rendu l’âme le matin de ce samedi 24 octobre 2020.

La CRDH/Irumu condamne ces actes d’assassinats; observés ce dernier temps dans le territoire d’Irumu, précisément dans le Walese Vonkutu.

Cette organisation appelle la population à plus de vigilance; mais également les autorités à prendre cette menace au sérieux.

Roger Kakulirahi, depuis Beni

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.