Accès Humanitaire

Le Gouverneur militaire de la province, Lieutenant général Constant Ndima Kongba, est revenu à Goma, chef-lieu du Nord-Kivu, ce vendredi 20 mai 2022, après un court séjour à Kinshasa.

Devant la presse, à l’aéroport international de Goma, l’autorité provinciale dit revenir en province en provenance de Kinshasa, où il est allé prendre part au séminaire de formation organisé par le Ministre national de la défense et anciens combattants.

Ce séminaire lancé par le Chef de l’Etat, avait comme thème principal « l’éthique et la déontologie des Forces Armées de la République démocratique du Congo »

«Nous nous sommes mis en groupe et nous avions été placé en atelier pour réfléchir et faire sortir des résolution à la haute hiérarchie mais aussi en ce qui concerne le commandement des grandes unités chacun dans ses responsabilités,» précise-t-il.

Notons que l’autorité provinciale revient en province alors que le Nord-Kivu, et particulièrement Goma, font face à une insécurité grandissante, caractérisée par l’activisme des groupes armés dans la province, et des assassinats ciblés et de kidnappings dans la ville.

Le cas le plus récent à Goma est celui d’un jeune cambiste et d’une commerçante qui ont été criblés de balles par des personnes en armes non autrement identifiées au niveau du quartier Himbi en commune de Goma.

Lire aussi RDC: le Gouvernement annonce une table ronde sur l’avenir à réserver à l’état de siège

Les deux victimes sont décédées l’une sur le champ et l’autre à l’hôpital quelques heures après.

Mercredi dernier, une autre femme a été retrouvée pendue sur un arbre sur avenue Kituku 2, au quartier Kyeshero. Celle-ci avait quitté son domicile à Ndosho la veille, avant d’être retrouvée tuée.

Pendant ce temps, dans le reste de la province, les rebelles ADF poursuivent des atrocités dans la région de Beni. Et les combattants M23 ont repris jeudi les affrontements avec les FARDC à Rutshuru.

Lire aussi RDC : Félix Tshisekedi s’insurge contre le comportement « pervers » de certains cadres de l’armée

Mais en dépit de cette situation, l’Assemblée nationale a autorisé ce vendredi 20 mai, la prorogation de l’état de siège pour 15 jours supplémentaires, dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, pour la 24ème fois consécutive.

Freddy Ruvunangiza, depuis Goma

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.